Que faire en cas de dégât des eaux encore non indemnisé car mon assureur ne se décide pas sur l’application de la convention cidre ?

Bonjour Jérôme,

Tout d'abord il faut savoir que la "convention cidre" qui intervient dans les dégâts des eaux courants afin de faciliter le processus d'indemnisation, ne peut entrer en jeu que si les dommages sont inférieurs à 1.600 euros. Or, sauf erreur d'estimation, la réparation/reconstruction d'un plafond doit se situer dans une tranche financière un peu plus supérieure. Il serait donc étonnant que la convention cidre puisse s'appliquer.

A ce niveau là, deux choix s'offrent à vous :

- Vous faîtes appel à un expert d'assuré pour révaluer le montant des réparations/indemnisations et statuer ainsi sur l'application ou non de la convention cidre. Vous trouverez plus de détails sur l'expert d'assuré dans le lien de la fiche pratique ci-dessous

- Vous remontez jusqu'au service de contentieux ou médiateur de votre compagnie d'assurance. Il sera obligé de se prononcer dans un temps raisonnable. Là également, je vous invite à consulter la fiche pratique dédiée afin que vous ayez toutes les cartes en main.

Pour en savoir plus :

- Assurance habitation : La convention cidre
- Qu'est-ce qu'un expert d'assuré ?
- Que faire en cas de litige avec son assureur ?



Laissez votre avis