Avec le nouveau plafond, faut-il alimenter son livret A ou son contrat d’assurance-vie ?

Bonjour Elisa,

Le nouveau plafond du livret A pourrait attirer davantage d’épargne dans les mois à venir essentiellement grâce à l’absence de fiscalité. En effet, les revenus perçus sur votre livret A sont nets d’impôts sur le revenu.

Mais attention, le doublement du plafond n’est pas pour tout de suite. Il pourrait se faire en deux temps et surtout dans la durée. Un premier relèvement à 20.000 euros  est prévu pour la rentrée avant d’atteindre la somme de 30.600 euros 2 à 3 ans plus tard.

Il est vrai que les rendements de ces deux placements tendent à se rapprocher. Mais la performance des fonds en euros de l’assurance-vie –même si elle est en baisse ces deux dernière années- a été de 3% en moyenné en 2011,  là ou le livret A affiche à 2,25%.

L’assurance-vie affiche également des avantages fiscaux indéniables : les produits et intérêts capitalisés au contrat ne sont pas imposés et ce durant toute la vie du contrat.
La première taxation s’opère sur chaque retrait de l’assuré, des prélèvements sociaux à hauteur de 11%.
La seconde s’applique sur les mêmes gains sur un retrait prématuré de l’épargne. Cette imposition est calculée en fonction du nombre d’années d’existence du contrat d’assurance-vie:

Enfin, il faut revenir sur le rôle de chacun de ces deux placements :
- l’assurance-vie doit s’analyser comme un produit de long terme (sa fiscalité devient intéressante après 4 ans de détention) permettant de se constituer une retraite complémentaire ou d’assurer  une succession
- le livret A est un placement à court terme flexible mais plafonné et qui en tant que tel s’inscrit logiquement en complémentarité d’un contrat d’assurance-vie

Lire aussi :
- Puis-je utiliser mon assurance-vie pour alimenter mon livret A quand le plafond aura doublé ?
- Avantages fiscaux de l’assurance-vie



Laissez votre avis