Témoin : Les premiers gestes en cas d’accident de la route

En cas d’accident de la route, qu’il s’agisse d’un ou plusieurs véhicules, voitures ou deux-roues, le rôle d’un témoin peut être crucial.

En matière de prévention, une personne témoin d’un accident de la route peut jouer un rôle déterminant. La procédure employée par les secouristes dicte trois actions primordiales : protéger, alerter, secourir. Facilement mémorisable sous le sigle P-A-S. PAS.

Protéger les lieux

Le premier réflexe à adopter dans le cas d’un accident est d’avant tout protéger les victimes balisant les lieux. Pour ce faire, il est important de rendre visible l’accident à tout autre usager qui viendrait à rouler sur la même route. Grâce aux fameux triangles phosphorescents de présignalisation par exemple, obligatoires dans chaque véhicule. Le triangle doit être placé à l’arrière de l’automobile accidenteé, approximativement à une cinquantaine de mètres de la zone. Attention, dans le cas de virage ou de sommet de côte, le triangle devra être positionné avant ces derniers, de façon à ce que les usagers soient prévenus suffisamment à l’avance du danger.

D’autres moyens peuvent servir à définir un périmètre de sécurité, comme des personnes postées à plusieurs endroits avec des gilets réfléchissants, des warnings ou des feux de croisements allumés…

Alerter les secours

S’il y a des victimes, il est important de réagir, de ne pas paniquer et d’en recenser le nombre exact. Attention de veiller à regarder si personne n’a été éjecté ou sorti du véhicule. Les secours doivent ensuite être appelés en urgence, en composant notamment le 112. En cas d’absence de téléphone portable, sur autoroute ou voie rapide, des bornes d’appel peuvent permettre de joindre le SAMU.

Des détails précis seront à fournir aux secouristes : la localisation de l’accident (borne kilométrique, grande ville proche, aire d’autoroute proche, coordonnées GPS éventuelles…), sa nature, le nombre de victimes, les blessures perçues. A ne pas oublier : fournir un numéro de rappel ou les secours peuvent potentiellement joindre le témoin s’ils ne trouvent pas les lieux.

Secourir

Une fois de plus, il est important de garder la tête froide et de ne pas paniquer, même si la situation semble grave. Une victime consciente doit être rassurée. Si cette dernière se trouve dans une posture potentiellement dangereuse (au milieu de la route, voiture en flammes…), il sera important de la déplacer avec la plus grande précaution de manière à ne pas aggraver son état. Enfin les gestes de premiers secours, si le témoin y a été formé, peuvent être pratiqués.


Laissez votre avis