Que faire en cas de détérioration de son casque de moto ?

Lors d’un accident de moto, ou d’une simple chute, un casque peut être endommagé. Suivant comment il est assuré, il pourra vous être indemnisé.

Démarches à suivre

Quelles que soient les circonstance de la détérioration du casque, ce dernier ne sera indemnisé que s’il répond aux normes « NF S72.305 ».

En cas d’accident, vous devez :
– Adresser votre déclaration de sinistre à votre assureurs dans les 5 jours à compter du sinistre ;
– adresser également le constat amiable ou une déclaration circonstanciée si aucun constat n’a été établi.

En cas de chute de votre casque, vous devez :
– Adresser votre déclaration de sinistre à votre assureurs dans les 5 jours à compter du sinistre

Votre casque sera alors indemnisé (dans son intégralité ou non) suivant les garanties de votre contrat. N’hésitez pas à joindre des photos ou la facture de l’objet afin que l’expert puisse estimer sa valeur au plus juste.


Quelles garanties 

Le casque peut être couvert selon différentes formules :

– Soit par une garantie tous risque : il est alors remboursé avec l’ensemble de la moto ;
– soit par une garantie casque : il sera remboursé seul à hauteur de 300 euros en moyenne ;
– soit par une garantie équipement du conducteur : il sera remboursé avec l’ensemble de l’équipement de sécurité (gants, bottes blouson) à hauteur de 2.000 euros en moyenne.

Exlcusions de garanties

– Suivant les gammes de contrat, la détérioration du casque dans un incendie n’est parfois pas pris en charge ;
– certaines compagnies ne remboursent le casque qu’en cas d’accident non responsable ;
– les motards assurés au tiers ne bénéficient pas des mêmes plafonds et conditions de remboursement qu’en tout risque ;
– gare à certains contrats qui proposent également des franchises en cas de détérioration.


Laissez votre avis