Assurance Auto : Comment renégocier ou résilier son contrat d’assurance ?

Depuis 2006, la loi Châtel encadre la plupart des contrats qui se renouvellent automatiquement, par tacite reconduction, à leur date anniversaire (banque, assurance…). L’assureur doit donc indiquer à l’assuré la possibilité qui lui est offerte de ne pas reconduire son contrat, au plus tôt trois mois et au plus tard quinze jours avant la date limite de résiliation.

Si l’assuré reçoit son avis d’échéance moins de quinze jours avant la fin de la période de résiliation, ou après cette date, il dispose d’un nouveau délai de 20 jours pour revoir ou résilier. Si l’avis n’est pas reçu avant la date anniversaire, il est possible de résilier à tout moment et sans pénalité. Mais attention, sans être une généralité, l’assureur peut signaler cette date anniversaire par un courrier autre que l’avis d’échéance, notifiant les délais et dates en petits caractères, souvent au bas du courrier.

Cette année, les primes d’assurance automobiles vont augmenter de 2,5% en moyenne. Ces hausses sont moyennes et ne tiennent pas compte du bonus-malus. Si l’assurance auto est obligatoire et reconduite tacitement, elle est rarement remise en question par les automobilistes. A l’heure où les assureurs revoient leurs tarifs à la hausse pour la plupart, il est bon de connaître quelques astuces pour négocier ou résilier leur contrat d’assurance et faire des économies :

Quelques conseils clés pour bien négocier son contrat d’assurance auto :

• Connaître la date d’échéance du contrat afin de le renégocier ou de le résilier dans les délais légaux.

• Choisir des garanties adaptées aux besoins du véhicule, de son usage et du conducteur.

• Connaître les plafonds des franchises permet de les faire diminuer, voire de les supprimer en fonction des besoins.

• S’assurer que l’assistance est effective au kilomètre zéro. Ne pas hésiter à négocier le niveau d’assistance le plus élevé.

• Vérifier que toute modification d’un terme du contrat en vue d’une réduction de prime (suppression d’une exclusion, …) a bien fait l’objet d’une information un courrier.

• Ne pas résilier son contrat en cours avant d’en avoir souscrit un nouveau.

• Mettre son assureur en concurrence avec les autres professionnels du secteur, mais aussi les assureurs directs officiant sur internet ou par téléphone.

Lire aussi :
Toutes Assurances : Ce qui va changer en 2012
Reportage : Les hausses de tarifs d’assurance en 2012


Laissez votre avis