Le partage des torts pour un accrochage Place de l’Etoile à Paris

Différent des autres ronds-points de France, celui de la Place de l’Étoile à Paris donne la priorité aux conducteurs s’insérant dans le sens giratoire. En découle de nombreux accrochages et collisions à la responsabilité souvent délicate à attribuer.

Redoutée des conducteurs, la célèbre Place de l’Étoile de Paris est chaque jour le théâtre de multiples accrochages. Une des causes pourrait être un inversement insolite de l’ordre des priorités. A la différence de tous les ronds-points existant en France, qui laissent la priorité aux conducteurs étant déjà engagés dans le carrefour, la Place de l’Étoile priorise, elle, les automobilistes qui s’insèrent.

Quelle responsabilité en cas d’accrochage ?

Selon les us, la responsabilité serait systématiquement attribuée à 50/50 sur les cas d’accidents survenant directement dans le sens giratoire. Comme par exemple deux voitures qui se percuteraient en voulant changer de voie ou en souhaitant quitter le rond-point.

Dans la réalité, les assureurs restent attentifs et agissent tout de même au cas par cas lorsqu’une réelle faute est démontrée. Ainsi un conducteur s’engageant dans le rond-point et étant frappé sur son côté gauche par un automobiliste ne lui ayant pas cédé la priorité ne pourra pas être considéré en tort. Aucune faute ne peut lui être opposé car il a respecté ce code de la route singulier qui caractérise les ronds points parisiens.

Conseil

Même si la Place de l’Étoile est atypique, les règles sont les mêmes que partout ailleurs, à la différence qu’elles sont inversées pour les priorités. Ainsi, pour éviter que soit appliqué cette généralisation de le responsabilité 50/50, le constat doit être le plus efficacement rempli avec mise en avant du conducteur défaillant si faute notable de conduite il y eu.


un commentaire sur “Le partage des torts pour un accrochage Place de l’Etoile à Paris”

  • ALBATAR Vues :

    Il est dit que tous les ronds-points de France donnent la priorité à ceux déjà engagés.
    C'est faux. En quoi l'Etoile serait un ca unique en France.
    Il faut lire les panneaux et le marquage au pour savoir si le rond point donne la priorité à celui qui s'engage ou a celui qui est déja dessus.

Laissez votre avis