Prévention / Auto : Les risques liés à la consommation d’alcool au volant

Consommer de l’alcool avant de conduire son véhicule peut entraîner des risques d’accidents matériels ou corporels. De plus, prendre le volant en état d’ébriété peut conduire à la déchéance votre contrat d’assurance.

Consommer trop d’alcool avant de prendre la route peut avoir des effets néfastes sur la conduite :

– Champs visuel rétréci ;
– focalisation sur la vision centrale ;
– temps de réaction allongés ;
– évaluation des distances modifiée ;
– sensibilité accrue à l’éblouissement ;
– appréciation de l’allure sous-estimée ;
– réponses inadaptées aux situations de conduites rencontrées ;
– actions brutales sur les commandes ;
– perturbation de la vigilance et de la mémoire ;
– traitement plus lent des informations ;
– temps de réaction augmenté de 50% ;
– excès de confiance.

Déchéance d’assurance :

Si un conducteur est en état d’alcoolémie ou en état d’ivresse, sa compagnie d’assurance est en droit de ne plus couvrir tout ce qui ne ressort pas de la stricte Responsabilité Civile.

Les propres dommages du conducteur seront à sa charge si le véhicule est détruit.

Consommation légale d’alcool :

Deux verres standards équivalent pour une personne de constitution normale à la limite du taux d’alcoolémie légal.

Il faut environ 1h30 à l’organisme pour éliminer un verre standard.

Attention à l’absorption d’alcool à jeun car l’alcoolisation est alors très rapide.

Sanctions :

Pour savoir quelles sont les différentes sanctions en cas de conduite en état d’ébriété, vous pouvez consulter notre fiche pratique sur le sujet.

A lire aussi sur notre site :

Auto : La rétention du permis de conduire

Sécurité routière : Ethylotest désormais obligatoire dans chaque véhicule

Sources : Gema Prévention


Laissez votre avis