Que devient mon bonus en cas d’accident ou de vol ?

Le bonus/malus, en assurance auto permet d'accorder des réductions ou des majorations à l'assuré selon les sinistres qu'il cause ou non. Ce système est aussi appelé coefficient réduction/majoration (CRM).

Le bonus-malus en assurance auto permet d’accorder des réductions et des majorations sur la cotisation de l’assuré selon les sinistres survenus sur son contrat. Ce système est officiellement appelé coefficient réduction/majoration (CRM).

Définition
Lorsque vous assurez votre voiture, chaque année votre cotisation est modulée en fonction du bonus-malus. Le coefficient d’origine est de 1.
Si vous n’avez pas eu d’accident dont vous seriez responsable, même partiellement, votre prime diminue et votre coefficient est réduit de 5%, c’est le bonus ;
Si vous avez eu un accident responsable ou sans tiers identifié, votre prime augmente, c’est le malus.
Le système s’applique à tous les contrats d’assurance de véhicules terrestres à moteur (voitures, motos…)

En cas d’accident responsable
Vous écoperez d’un malus. Il existe toutefois 2 possibilités :
– soit vous êtes partiellement responsable et votre coefficient est alors majoré de 12,5% ;
– soit vous êtes entièrement responsable, et dans ce cas votre coefficient est majoré de 25%.

En cas de vol
Si vous vous faites voler votre voiture, votre CRM reste inchangé. Il ne subira donc pas de majoration, même si le voleur a un accident responsable avec.

Dans tous les cas :
– votre coefficient bonus/malus ne peut jamais être inférieur à 0.50 et supérieur à 3.5.
– depuis quelques années, des assureurs proposent, sous conditions, de maintenir un bonus à 0.5, ou « bonus 50 » à vie même en cas d’accident responsable.


Laissez votre avis