Que faire en cas de collision avec un animal sauvage ?

Suite à une collision avec un animal sauvage, plusieurs démarches sont à effectuer afin de prétendre à un remboursement.

Les collisions avec un sanglier, une biche ou un cerf sont nombreuses et peuvent entrainer des dommages matériels importants. Plusieurs démarches sont alors à effectuer  afin de prétendre à un remboursement.

Que faire
– Prévenir la police ou la gendarmerie ;
– déclarer l’accident dans un délai de 5 jours ouvrés auprès de votre assureur ;
– garder des preuves de votre collision à l’aide de photos, témoignages ou traces de l’animal (poils par exemple).

Un expert sera missionné par votre assureur afin de constater que la collision à bien eu lieu avec un animal sauvage.

Condition
L’animal doit être identifié afin que fonctionne votre assurance.

Exclusion
La garantie au tiers ne couvre pas les dommages matériels dans ce cas-là. C’est la FGAO, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages qui intervient alors.  La demande de dédommagement doit lui parvenir dans les 6 mois.

Voir notre fiche :
Qu’est-ce que le Fonds de garantie automobile ?


Laissez votre avis