Quel remboursement quand la valeur des réparations d’un véhicule est supérieure à sa valeur de marché ?

Après un accident automobile, un véhicule peut être jugée économiquement irréparable. Ce qui signifie que la valeur des réparations du véhicule est supérieure à sa valeur de marché. L’indemnisation proposée par l’assureur ne sera donc pas intéressante.

Dans le cas où le coût des réparations s’avère supérieur à la valeur de remplacement du véhicule, ce dernier est déclaré « économiquement irréparable ». L’assureur indemnise alors l’assuré du montant de la valeur vénale de la voiture, soit sa valeur sur le marché de l’occasion.

En cas de désaccord

Écrire une lettre de contestation de l’offre d’indemnisation

Suivant l’état réel du véhicule avant l’accident, l’assuré peut contester l’indemnisation proposée, estimant que la valeur réelle de son véhicule est supérieure à l’estimation de la compagnie d’assurance.

Discuter de la valeur du véhicule avec l’expert

L’assuré peut discuter de la valeur de son véhicule avec l’expert si des achats de pièces ont été effectués dans les mois précédents, sous condition de fournir les factures d’entretien et de réparation.

Cession du véhicule à l’assureur

Il est possible de céder le véhicule à l’assureur, contre la valeur vénale, qui est elle même négociable avec l’expert.

Conserver le véhicule

L’assuré peut conserver le véhicule s’il le souhaite. Il sera alors indemnisé de la valeur vénale de la voiture moins la valeur de l’épave.

A savoir :

– Tout véhicule en stationnement, même non fonctionnel, doit être assuré
– Un véhicule “gravement accidenté” devra être passé aux Mines afin que les réparations soient jugées conformes et qu’un certificat soit délivré pour sa remise en circulation.


Laissez votre avis