Aides et subventions pour les personnes dépendantes

La dépendance d’une personne est onéreuse et très difficile à assumer pour les proches. Afin de rendre cette situation plus confortable, des aides peuvent être attribuées en fonction de l’age, de la situation et du niveau de dépendance de la personne.

Aides liées à la situation de handicap

Prestation de compensation du handicap (PCH)

Depuis le 1er Janvier 2006, cette aide accordée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées est versée par le Conseil Général à toute personne sans conditions de ressources de 20 à 60 ans, résidant de façon stable et régulière en France et ayant une difficulté absolue à la réalisation d’une activité essentielle de la vie quotidienne (se laver, se déplacer…).

Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Pour bénéficier de l’APA, il faut être agé de 60 ans ou plus et être en situation de perte d’autonomie nécéssitant une aide pour les actes essentiels de la vie. Il est impératif pour toucher cette aide d’être en situation régulière en matière de séjour en France et d’y résider de façon stable et régulière.

En 2008, 1 078 000 de personnes dépendantes étaient bénéficiaires de l’APA.

Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Depuis le 31 décembre 2005, l’ASPA a été crée en remplacement des différentes prestations qui composaient le minimum vieillesse.

L’ASPA constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé sous condition de ressources aux personnes qui n’ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d’un revenu d’existence à l’âge de la retraite.

Aides liées au service à la personne

Réduction d’impôt ou crédit

Une réduction d’impôt de 50% des sommes versées pour les services à la personne, dans la limite de 6 000 euros, est accordée. Soit une dépense réelle de 12 000 euros/an maximum.

Ce plafond peut être relevé en fonction de l’âge, la situation familiale, le handicap ou le nombre d’enfant à charge.

Paiement en Chèque emploi service universel (CESU)

Tous les services à la personne sont payables en CESU (chèque emploi service universel), que vous passiez par un organisme agrée ou que vous employiez directement un salarié.

Avec le Chèque emploi service universel, les démarches déclaratives sont simplifiées et l’utilisateur bénéficie des avantages fiscaux liés à l’emploi d’une aide à domicile : avantage fiscal de 50% des dépenses engagées dans la limite du plafond annuel.

 


Laissez votre avis