La prestation de compensation du handicap (PCH)

Si vous êtes handicapé et en perte d’autonomie, il est possible pour vous de bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). C’est une aide financière versée par le Conseil général, destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. 

Toute personne handicapée ayant au  maximum 75 ans et dont le handicap est survenu avant l’âge de 60 ans peut prétendre à la PCH.

Pour bénéficier de la PCH, il faut que le handicap de la personne concernée génère, de façon définitive ou pour une durée prévisible d’au moins 1 an  :

– Une difficulté absolue pour réaliser au moins 1 activité essentielle.
– Une difficulté grave pour réaliser au moins 2 activités essentielles.

La PCH permet de couvrir :

– L’aide humaine
– L’aide technique
– Les aides liées à l’aménagement du logement et du véhicule de la personne handicapée
– Les aides spécifiques ou exceptionnelles
– Les aides animalières

Les besoins de compensation de la personne handicapée sont définis par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), sur la base d’un projet de vie exprimé par la personne handicapée. Chaque plan d’aide sera un plan personnalisé.

La liste des activités concernées est répartie en 4 grands domaines :

– La mobilité (déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du logement…),
– L’entretien personnel (la toilette, l’habillage, l’alimentation…)
– La communication (la parole, l’ouïe, la capacité à utiliser des moyens de communication…)
– La capacité générale à se repérer dans l’environnement et à protéger ses intérêts (exemples : savoir se repérer dans le temps et dans l’espace, assurer sa sécurité).

Attribution personnalisée

Pour pouvoir bénéficier de la PCH, la personne handicapée doit remplir un certain nombre de conditions de handicap et de résidence. Il est possible de bénéficier de la PCH à domicile, ou en établissement.

Conditions de résidence

– Résider de façon stable et régulière sur le territoire national
– Résider dans un établissement social ou médico-social, ou être hospitalisé en établissement de santé ou à domicile
– Résider dans un établissement dans un pays ayant une frontière commune avec la France (Belgique, Luxembourg)

 

 


Laissez votre avis