À quoi servent les cotisations à la Sécurité Sociale?

La Sécurité Sociale est un organisme créé dans le but d’assister chacun lors d’événements particuliers qui peuvent se révéler coûteux.

La Sécurité Sociale ne compte pas seulement une branche santé (maladie, accidents du travail, maladies professionnelles), mais aussi une section vieillesse et une partie famille.
La Sécurité Sociale dépense près de 474 milliards d’euros par an pour ces diverses sections. Pour financer ces aides, des cotisations sociales sont prélevées directement sur les employeurs et les salariés, soit près de 28 millions de personnes. Il faut néanmoins savoir que les cotisations sociales (CSG et CRDS) ne représentent que 80 % des revenus de la sécurité sociale. L’Etat, les épargnants et les taxes sur l’alcool et le tabac permettent de compléter les cotisations.

La répartition de l’argent se fait ensuite de la sorte :
– la section santé reçoit près de 291 milliards d’euros,
dont 43 % pour l’assurance maladie (remboursement des consultations, médicaments, hospitalisations)
Près de 3 % pour les accidents de travail
24 % pour l’assurance vieillesse
20 % pour les allocations familiales

– les 10 % restants permettent de financer les structures d’accueil, le remboursement de la dette sociale, les fonds de solidarité vieillesse.

La sécurité sociale a ainsi servi à rembourser 398 millions de consultations, 134 millions de journées d’hospitalisation et 2, 7 milliards de boîtes de médicaments en 2006.
Elle permet également de financer les aides pour le logements, les diverses allocations versées par la Caf ou encore les retraites pour 11 millions de personnes.

En bref, les cotisations sociales permettent d’apporter une aide à chacun afin de permettre un accès aux soins ou encore d’assister les personnes en cas de situation délicate. Ce service permet de garantir une qualité de vie à chacun en limitant les frais médicaux ou en multipliant les aides afin de limiter les frais lors de situations particulières.


Laissez votre avis