Prise en charge de la lipposuccion par l’Assurance maladie et ma mutuelle

Le remboursement de la liposuccion de “confort” est exclue à moins qu’elle devienne nécessaire et soit motivée par des raisons handicapantes. La chirurgie esthétique ne fait l’objet d’aucune prise en charge par l’Assurance maladie, à moins qu’elle soit utilisée à des fins reconstructrices.

L’Assurance maladie établit une nette distinction entre la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice. La première représente des actes d’embellissement volontaires alors que la seconde sous entend la nécessité d’être opéré en vue d’effacer un handicap physique, d’estomper les suites d’un accident…

La liposuccion à caractère esthétique

Dans cet ordre d’idée, la liposuccion ou lipoaspiration répond à un désir de beauté et n’est donc pris aucunement en charge par l’Assurance maladie ou une mutuelle complémentaire. Le patient doit alors financer la totalité de l’opération, du coût de la chirurgie à l’hospitalisation. Sans compter qu’aucun arrêt de travail ne lui sera attribué.

La liposuccion réparatrice

Du fait d’un handicap ou d’une obligation d’amaigrissement conseillée par un médecin, la liposuccion réparatrice peut être remboursée partiellement ou intégralement par la Sécurité sociale. Deux cas sont ainsi pris en charge : la maladie de Launois-Bensaude (pathologie très rare) et la lypodystrophie sévère iatrogène (généralement due à la prise de médicaments rétro-viraux).

Cas fréquent également, potentiellement pris en charge en fonction de son ampleur, l’abdominoplastie, liposuccion de la partie abdominale du ventre. En règle générale, l’Assurance maladie limite son indemnisation aux femmes présentant un pendulum, repli de peau retombant sur le pubis. Le pendulum doit être justifiée par une photographie préopératoire.

Demande de prise en charge

Tous les cas étant traités de façon subjective, le patient désireux d’avoir recours à une liposuccion réparatrice doit avant tout effectuer une demande d’entente préalable. Pour ce faire, le chirurgien choisi doit remplir un formulaire au cours de la consultation. Ce formulaire sera ensuite transmis à l’Assurance maladie.

Sous 15 jours, si aucune réponse n’est reçue au domicile du patient, la demande sera considérée acceptée et sans appel.

Pour la maladie de Launois-Bensaude et la lypodystrophie, aucune entente préalable n’est nécessaire, le médecin conseil ne sera donc pas sollicité.

Remboursement de la lipposuccion

Après l’opération, le dossier de remboursement est soumis à l’appréciation d’un médecin conseil. Il compare la nature de la pratique, surveille les rapports médicaux et vérifie une seconde fois si la chirurgie rentre dans la liste des interventions remboursables. Le montant du remboursement sera ensuite décidé. S’il n’est que partiel, la mutuelle complémentaire peut complété la prise en charge selon les modalités du contrat de l’assuré.

 


6 commentaires sur

  • Mélanie Vues :

    Lol il faudrait peut être arrêter de critiquer tous les obèses car ce n’est pas toujours de leurs fautes. Remarque les vieux n’ont que ça a faire de leurs journées “critiquer” et leur hobby 😉

  • Wagner lucien Vues :

    Alors ça, t' as ben raison mon garçon….

  • gomez Vues :

    moi aprés deux grossesses j'ai 15 kg pendant la première et 12 kg pendant la deuxième. Aujourd'hui je 92 kg et j'ai essayé toutes les méthodes possibles pour maigrir mais dès que j'arrête je reprend donc c'est pas les hamburger et les pizzas MONSIEUR le retraité je paye pour vous en ce moment

  • visiteuse Vues :

    oui suite a une operation de la thyroide je suis devenue obese le traitement hormonal en etait la cause helas

  • soler Vues :

    dans les cas d'obésité il n'y a pas que des personnes qui ont trop mangé de hamburgers ou de pizzas!!!! je ne suis pas obèses mais j'ai des connaissances qui le sont et qui essaient de manger équilibré !!! alors il ne faut pas mettre tous les obèses dans le même panier !!! l'hérédité, le dérèglement hormonal peuvent aussi être la cause de l'obésité.

  • martin Vues :

    c est pas normale quand ça devient handicapant c est rembourse par la secu la liposuccion quand ils ont trop manges de hamburber ou de pizza et nous les retraites nous devons payer de notre poche des medicaments que nous sommes obliges de prendre pour notre sante c est vraiment une honte je vais arreter de verser ma cotisation a la secu si ça continue

Laissez votre avis