Prise en charge de la réduction mammaire par l’Assurance maladie

Aujourd’hui, la chirurgie mammaire est de plus en plus fréquente, et parfois remboursée par l’Assurance maladie. Si les personnes souhaitant augmenter le volume de leurs seins doivent financer par elle-même les frais, la réduction en l’occurrence peut être pris en charge.

Contrairement à l’augmentation de la taille des seins, sa diminution s’apparente plutôt à une intervention thérapeutique.

L’hypertrophie mammaire

Dans la plupart des cas, le chirurgien intervient sur une patiente souffrant d’une hypertrophie (surdéveloppement) mammaire confirmée qui peut la gêner dans sa vie quotidienne ou même nuire à sa santé.

Au delà de 400 cm3 de volume de sein, une hypertrophie mammaire peut être établie.

Un sein volumineux de plus de 600 cm3 est par ailleurs considéré comme une hypertrophie pathologique.

Les bénéficiaires

Toutes femmes de plus de 16 ans présentant une hypertrophie mammaire

Les tarifs

Entre 2 500 et 5 000 euros pour l’opération classique.

Les dépassements d’honoraires peuvent se chiffrer entre 1 500 et 3 000 euros.

Remboursement

Cette intervention est totalement remboursée par la Sécurité sociale après entente préalable, nécessitant ainsi l’accord du médecin conseil. Celui qui doit vérifier l’existence de douleurs dorsales importantes.

Afin que l’opération soit prise en charge, le chirurgien doit retirer un minimum de 300 g par sein. La patiente, ou sa mutuelle complémentaire, devra assumer d’éventuels dépassements d’honoraires, si le chirurgien exerce en secteur 2 ( honoraires libres).

 


Laissez votre avis