Que faire en cas de complications liées à un implant mammaire ?

En France, les prothèses mammaires en gel de silicone concernent 30.000 femmes. Chirurgie reconstructrice ou chirurgie plastique, les complications ne sont pas prises en charge de la même façon.

En France, les prothèses mammaires en gel de silicone concernent 30.000 femmes. Chirurgie reconstructrice ou chirurgie plastique, les complications ne sont pas prises en charge de la même façon.

Que faire 
En cas de constatation ou de suspicion de complications :
– consulter son chirurgien ou l’établissement dans lequel l’opération s’est déroulée ;
– une échographie sera généralement prescrite ;
– prendre contact avec l’Assurance maladie ;
– prendre des photos.

Conditions
Les soins liés à des complications seront pris en charge par la Sécurité sociale mais doivent faire l’objet d’un accord au préalable.

Conseil
Même si votre dernier contrôle date de moins de six mois, il est conseillé de prendre rendez-vous dès l’apparition d’une anomalie.

Exclusions
Les frais liés à une nouvelle prothèse ne seront remboursés que si le premier implant avait été pris en charge par la Sécurité sociale, dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice.

Voir aussi :
Comment sont prises en charge les complications en cas de fuite de gel ?
Comment sont prises en charge les complications sans fuite de gel ?


un commentaire sur “Que faire en cas de complications liées à un implant mammaire ?”

  • Association PPP Vues :

    En France il y a environ 500 000 femmes porteuses d'implants mammaire, le chiffre annoncé dans l'article, a savoir 30 000 femmes en France ne concerne QUE les implant mammaire frauduleux PIP…( 30 à 40 000 victimes )
    Il est bon de preciser que dans ce cas précis le suivi, l'extraction des protheses et les soins qui y sont liés sont pris en charge par la securité sociale et que seul le ou les nouveaux implants sont a charge de la patiente, qui doit tout de meme s'attendre a devoir payer des dépassements d'honnoraires. Dans le cas ou la premiere intervention aurait été prise en charge par la sécurité sociale ( reconstruction ou autre ) le changement doit l'etre en totalité.
    Vous trouverez toutes les informations utiles sur le forum de l'Association de défense des victimes PIP :
    http://www.associationppp.com/

Laissez votre avis