Que faire lors de complications suite à une opération de chirurgie esthétique ?

On chiffre à 5% en moyenne les incidents postopératoires en chirurgie esthétique. En cas de ratage de chirurgie esthétique, la première démarche à faire consiste à revoir le chirurgien qui pourra envisager une retouche. Celui-ci ne devra demander aucun honoraire à l’exception des frais de clinique et d’anesthésie dont la responsabilité n’est pas engagée.

Lorsque vous êtes victime d’un problème en chirurgie, plusieurs possibilités sont possibles:

Engager une procédure judiciaire

Si aucune retouche n’est possible la responsabilité du chirurgien pourra être engagée devant les tribunaux.

Attention, les procédures qui engagent la responsabilité d’un chirurgien sont longues et onéreuses et n’aboutissent pas toujours à l’obtention du résultat escompté.

Chercher un arrangement à l’amiable avec l’assureur du chirurgien

Il est conseillé de rechercher un arrangement à l’amiable avec l’assureur du chirurgien. La Compagnie d’assurance pourra proposer une indemnisation afin d’éviter un procès.

Si l’indemnité proposée parait insuffisante au regard du ratage supposé, il ne restera plus alors qu’à prendre un avocat et saisir les tribunaux.

Faire appel à une association

Si nécessaire ne pas hésiter à faire appel à l’une ou l’autre de ces deux associations pour se faire conseiller:

– A.R.C.H.E.S : Association Des Réussites et des Ratages de la Chirurgie Esthétique
– U.F.C.S : Union Féminine Civique et Sociale

 


Laissez votre avis