Que faire pour être bien remboursée d’une consultation chez le gynécologue ?

Certains gynécologues pratiquent des dépassements d’honoraires. Dans ce cas, certaines complémentaires santé ne prennent pas en charge les frais supplémentaires. Il faut alors choisir la garantie adéquate.

Avant de choisir la bonne complémentaire santé, il convient de bien comprendre le fonctionnement des remboursements pour les consultations gynécologiques. La Sécurité sociale rembourse en effet différemment selon les cas.

Conditions

Vous pouvez vous rendre chez le gynécologue sans passer par votre médecin traitant (on parle alors d’accès autorisé) pour les soins suivants : les examens cliniques gynécologiques périodiques, y compris les actes de dépistage, la prescription et le suivi d’une contraception, le suivi des grossesses, l’I.V.G. médicamenteuse.
En dehors de ces situations, c’est votre médecin traitant qui doit vous orienter vers un spécialiste.

Les remboursements en accès direct autorisé :

Pour un gynécologue du secteur 1 (honoraires réglementés), ou secteur 2 avec option de coordination : la consultation coûte 28 euros. La Sécurité sociale rembourse sur une base de 28 euros à hauteur de 70%, soit 19,60 euros. Elle retient une participation de 1 euro obligatoire. Le remboursement final de la Sécurité sociale est donc de 18,60 euros.

Pour un gynécologue du secteur 2 (honoraires libres) : Il n’y a pas de coût fixe pour une consultation. La Sécurité sociale rembourse sur une base de 23 euros à hauteur de 70%, soit 16,10 euros – 1 euro = 15,10 euros.

Les remboursements hors accès direct autorisé :

Pour un gynécologue du secteur 1 : Le tarif est de 33 euros maximum, remboursé sur une base de 25 euros par la Sécurité sociale, à hauteur de 70% soit 17,50 euros – 1 euro = 16,50 euros.
Pour un gynécologue du secteur 2 : Les honoraires sont libres, remboursés sur une base de 23 euros par la Sécurité sociale, à hauteur de 70%, soit 16,10 euros – 1 euro = 15,10 euros.
Le reste est remboursé, en partie ou totalement, par votre complémentaire santé. Pour être bien remboursé, il convient donc de bien choisir.

Les remboursements de la complémentaire santé

Si vous avez souscrit une garantie à 100%, votre complémentaire santé vous rembourse à hauteur de base Sécurité sociale. Par exemple, pour une consultation à 28 euros remboursée par la Sécu sur une base de 28 euros, la complémentaire santé rembourse 8,40 euros pour compléter les 18,60 euros de la Sécurité sociale (en laissant la franchise de 1 euro à votre charge).
En revanche, les dépassements d’honoraires ne seront pas remboursés. Par exemple, pour un gynécologue du secteur 2 qui fixe le tarif de sa consultation à 30 euros, il restera 8 euros (7 euros + 1 euro de franchise obligatoire) à payer de votre poche. En effet, la base de remboursement étant de 23 euros, la complémentaire santé avec une garantie à 100% ne rembourse pas au-delà de cette somme.
Pour que votre complémentaire santé vous rembourse les dépassements d’honoraires, il faut donc une garantie supérieure à 100%. A vous de calculer la meilleure protection en fonction des tarifs de votre gynécologue.

Exemple de calcul : Ma consultation coûte 50 euros. Je suis remboursée par le Sécurité sociale sur une base de 23 euros. La Sécurité sociale me rembourse 15,10 euros. Une garantie  à 100% ne me remboursera que le complément jusqu’aux 23 euros, moins la franchise de 1 euro. Une garantie à 200% me remboursera jusqu’à 2 fois la base de la Sécurité sociale, soit 46 euros, mois la franchise de 1 euros. Pour être totalement remboursée, il faut donc que je souscrive une garantie supérieure à 200%.
Attention, les complémentaires santé ne remboursent jamais au-delà du tarif de la consultation.


Laissez votre avis