Remboursement de l’hospitalisation en hôpital ou clinique privée par une mutuelle santé

Pour demander un remboursement de son hospitalisation dans une clinique privée conventionnée avec l’Assurance Maladie, il faut présenter des pièces justificatives. L’Assurance Maladie prend en charge certains frais ; cependant, le forfait hospitalier reste à payer. La mutuelle ou la complémentaire santé, peut rembourser les frais restant à la charge du patient.

Remboursement des frais d’hospitalisation

Dans une clinique privée conventionnée, l’Assurance Maladie rembourse les frais d’hospitalisation à 80 %. La mutuelle peut prendre en charge les 20% restants et certains suppléments et dépassements d’honoraires.

Le forfait hospitalier (participation financière du patient aux frais d’hébergement durant son hospitalisation, soit 18 euros par jour) reste à la charge de la personne soignée, sauf si elle remplit les conditions d’exonération.

Dans une clinique privée non conventionnée, les frais restant à la charge du malade seront plus importants.

Avant et après l’hospitalisation

L’Assurance maladie prend également en charge une partie des soins postérieurs et antérieurs à l’hospitalisation. Lors d’une consultation chez un anesthésiste avant une opération; la prise en charge sera de 70%. Les séances de rééducation après une intervention chirurgicale seront elles, remboursées à 60%.

Exceptions

Dans une clinique privée non conventionnée, les frais restant à la charge du malade sont toujours plus conséquents. Elles sont peu nombreuses en France, mais lorsque l’on choisit ce type d’établissement, il faut régler la totalité des frais à la clinique.

L’assurance maladie remboursera 80% des frais de séjour et des honoraires médicaux sur la base des tarifs en vigueur (les cliniques privées non conventionnées peuvent avoir des tarifs bien plus excessifs).


un commentaire sur “Remboursement de l’hospitalisation en hôpital ou clinique privée par une mutuelle santé”

  • Jacques Portillon Vues :

    C’est exactement pareil à l’hôpital ! Les règles sont les mêmes.

    Sauf que la sécurité sociale va payer plus cher car les 20% qui reste à la charge du patient portent sur des prix (TJP) deux à trois fois supérieurs à ceux des cliniques privées.

    Quant aux cliniques non conventionnées, il n’y a plus guère que l’hôpital américain et, en psychiatrie, la clinique du château de Garches.

Laissez votre avis