Remboursement d’une consultation chez un allergologue

Les allergies concernant 20% des Français, les consultations chez les allergologues sont de plus en plus fréquentes.
Voici comment sont remboursées ces consultations par l’Assurance maladie.

L’allergologue, en tant que spécialiste du traitement des allergies, diagnostique l’allergène auquel le patient est sensible.
L’allergologue peut prescrire, comme traitements limitant les symptômes, des corticoïdes mais également de l’homéopathie.
Une autre solution envisageable est le programme de désensibilisation, que seuls les allergologues sont habilités à pratiquer.

Définition

– La désensibilisation, ou immunothérapie spécifique, a pour principe d’exposer régulièrement l’organisme à une petite quantité d’allergène afin d’adapter progressivement la réponse immunitaire et de finir par réduire au maximum la sensibilité de l’organisme à cet allergène;

– La désensibilisation consiste donc à administrer des doses croissantes de l’allergène;

– Auparavant, seule la voie sous-cutanée était envisageable, cela équivaut à administrer des injections sous-cutanées d’une petite dose d’extrait de l’allergène, sous la surveillance de l’allergologue;

– Désormais, le traitement utilisé couramment est sublingual, il consiste à déposer sous la langue quelques gouttes d’une solution allergène. Ce traitement est réalisé par le patient lui-même à son domicile.

A noter :

– En prévision d’une consultation chez un allergologue, il est conseillé de bien noter la date exacte du début des premiers symptômes. Ce renseignement aidera le praticien à détecter le ou les allergènes mis en cause (des tests cutanés et sanguins sont également nécessaires).

Ce que prend en charge l’Assurance maladie

– La consultation chez un allergologue est pris en charge à 70% par la Sécurité sociale;

– Les praticiens de secteur 1 ne font pas de dépassements d’honoraires (une consultation coûte 23 euros chez un médecin généraliste, 28 chez un spécialiste, un test allergologique 28,80 euros);

– Les allergologues de secteur 2 sont en honoraires libres, ils peuvent donc pratiquer des dépassements d’honoraires.

A noter:

– Il est conseillé de passer préalablement par son médecin traitant, pour se faire prescrire une consultation chez un allergologue afin de respecter le parcours de soin et d’optimiser le remboursement.

Ce que prend en charge une complémentaire santé

– Pour un remboursement sur la base du tarif de l’Assurance maladie, une prise en charge à 100% est suffisante;

– Pour couvrir les dépassements d’honoraires, il convient de bien étudier les différents contrats proposés par sa compagnie d’assurance (au minimum une couverture à 150%).

Bon à savoir :

– La période idéale, du fait de la durée de certains traitements, pour une désensibilisation aux pollens se situe au mois de septembre. Cela permet de débuter le programme suffisamment longtemps avant la prochaine saison allergique.

A lire également :

Que faire pour bien choisir sa mutuelle santé ?
Remboursement des frais liés à l’homéopathie


Laissez votre avis