Remboursements des prothèses dentaires

Les prothèses dentaires sont partiellement prises en charge par l’Assurance maladie. Il est donc préférable de souscrire une mutuelle complémentaire afin de couvrir les frais additionnels. La tarification étant libre, les prix peuvent rapidement s’envoler.

Les prothèses dentaires sont remboursées par l’Assurance Maladie à hauteur de 70%, si et seulement si elles s’inscrivent dans le cadre des actes et prestations pris en charge.

Tarification libre

Ce remboursement a été déterminé en fonction d’une tarification précise, dite de responsabilité, qui se devait d’être à la base accessible et uniforme. Dans la réalité, les prix sont souvent supérieurs à la base de prix remboursée. Ce qui donne un décalage entre l’indemnisation de l’Assurance maladie et la note d’un dentiste.

A l’inverse des consultations et des soins dentaires dont le tarif est règlementé, le cout des prothèses dentaires reste à l’appréciation de chaque spécialiste.

Exemple

Mr Lafourcade s’est fait pausé une couronne par son dentiste. Le cout a été de 140 euros alors que la sécurité sociale ne rembourse que 70% sur la base de prix de 107,50 euros, soit 75,25 euros. Mr Lafourcade paiera tout de même 64,75 euros de sa poche, à moins qu’il est souscrit une mutuelle complémentaire.

Exemples de remboursements par l’Assurance maladie

Voici quelques exemples de remboursements effectués par l’Assurance maladie en fonction de la base de prix de responsabilité :

– Couronne : 70% de 107,50 euros, soit 75,25 euros.
– Inlay-core : 70% de 122,55 euros, soit 85,78 euros.
– Appareil dentaire (1 à 3 dents) : 70% de 64,50 euros, soit 45,15 euros.
– Appareil dentaire complet (14 dents) : 70% de 182,50 euros, soit 127,75 euros.
– Bridge (3 éléments) : 70% de 279,50 euros, soit 195,65 euros.

Rédaction d’un devis détaillé

Un chirurgien dentiste ou médecin stomatologiste a normalement pour obligation de déterminer ses tarifs avec “tact et mesure”. Un devis doit être rédigé par ses soins afin d’informer l’assuré sur les prothèses proposées, ses honoraires et la part de remboursement de l’ Assurance maladie.

Mutuelle complémentaire

Une mutuelle complémentaire peut prendre en charge les frais supplémentaires et non remboursés par l’Assurance maladie en fonction des options dentaires choisies.


Laissez votre avis