Qu’est-ce que l’assurance grêle pour les cultures ?

Les cultures sont particulièrement vulnérables en cas d’évènement climatique qui peuvent occasionner de très lourdes pertes pour l’exploitant.

Les cultures notamment fruitières, maraîchères et horticoles sont particulièrement vulnérables en cas d’évènement climatique qui peuvent occasionner de très lourdes pertes pour l’exploitant. L’assurance grêle est donc indispensable.

Définition
L’assurance grêle prend en charge que les dégâts occasionnés directement par l’impact des grêlons.
Tous les types de cultures peuvent être assurés, le tarif variant en fonction de leur vulnérabilité.
Elle peut être souscrite indépendamment, ou entrer dans le cadre d’un contrat multirisque pour les cultures. A tacite reconduction, sa durée est annuelle.

Ce qu’elle couvre
L’assurance fonctionne sur la base de la déclaration d’assolement qui prend en compte la nature, la surface, le rendement et le prix de vente espéré des récoltes. Elle couvre :
– la perte en quantité de la récolte ;
– la perte de qualité et donc financière, subie par la valeur marchande (en garantie optionnelle).

Exclusions
Certaines cultures peuvent être exclues des garanties, en fonction des contrats.

Cas particuliers
Attention à ne pas doubler ses contrats d’assurances, la garantie grêle étant parfois comprise dans les contrats multirisques pour les cultures. Le contrat d’assurance est à reconduction tacite et sera renouvelé en cas d’oubli.

 

– Voir aussi : Que faire après le sinistre d’une culture dû à la grêle ?

 


Laissez votre avis