Accident de la circulation : Assurance prévoyance ou assurance dépendance ?

Un accident est vite arrivé, surtout sur la route. Afin de palier une perte d’autonomie soudaine et plus ou moins prononcée, il peut être judicieux de souscrire en prévision une assurance prévoyance ou une assurance dépendance. Mais laquelle serait la plus avantageuse ?

Une seconde…au mauvais endroit, au mauvais moment et un accident irréversible peut tout changer. La perte d’autonomie suite à des accidents de circulation n’est pas un mythe mais bel et bien une réalité.

Seulement, la perte d’autonomie coute cher. Premièrement car elle nécessite une aide en permanence afin d’effectuer les actes du quotidien qui passent de banals à périlleux. Secondement car plus aucun revenu ne rentre dans le compte bancaire en raison de l’impossibilité de poursuivre un emploi.

Anticiper et souscrire une assurance prévoyance ou une assurance dépendance, avant que le drame ne surprenne, peut éviter bien des déconvenues financières.

Assurance prévoyance

Une assurance prévoyance accident protège contre tous les accidents de la vie, qu’ils soient domestiques ou de la circulation. Il est possible d’en contracter une jusqu’à l’âge de 70 ans.

– Si l’assuré décède, un capital de 100 000 à 200 000 euros en fonction des assureurs peut être reversé à ses proches.
– Si l’assuré entre en incapacité partielle ou totale, un capital de 15 000 à 100 000 euros peut lui être reversé.

Assurance dépendance

Une assurance dépendance permet le versement d’une rente mensuelle à vie afin de prendre en charge et de palier au tracas du quotidien. Il est possible d’en contracter une jusqu’à 74 ans.

Le montant reversé est défini lors de la souscription de l’assurance en fonction de la cotisation/prime, et du degré de dépendance. Elle peut ainsi osciller entre 500 et 1 500 euros mensuels.

Quelle est la plus avantageuse ?

Assurance dépendance ou assurance prévoyance, l’une comme l’autre possède des avantages.

Si le capital reversé par l’assurance prévoyance (jusqu’à 100 000 euros) semble plus colossal qu’une rente mensuelle de 1 500 euros, perçue à vie pour une personne en incapacité à l’age de 50 ans et vivant jusqu’à 70 ans, cela représente tout de même une réversion totale de 240 000 euros.

Sur la longueur, l’assurance dépendance peut donc sembler plus sécuritaire que l’assurance prévoyance. Sur une durée modérée, l’assurance prévoyance semblera davantage indiquée.


Laissez votre avis