Annulation voyage : Quelles démarches pour être remboursé ?

Il n’est pas rare de devoir annuler un voyage malgré soi dû à des évènements extérieurs plus ou moins graves. Afin d’être indemnisé au plus vite, le distributeur du voyage et de l’assurance doit être prévenu dans les plus brefs délais.

De multiples raisons peuvent conduire un vacancier a annulé son voyage. Afin d’être remboursé des frais déjà engagés, une assurance voyage avec garantie annulation doit avoir été souscrite au préalable.

Attention cependant, les raisons de l’annulation doivent être légitimes et ne pas incomber à la simple volonté du vacancier qui par commodité préférerait interrompre ses projets.

Exemples de justifications recevables:

– Décès, accident, maladie grave, accident
– Licenciement, mutation professionnelle, modification involontaire des dates de congés
– Catastrophes naturelles
– Barrage de police, de l’armée

1ère étape : Informer le distributeur du voyage, l’agence

La première démarche pour amorcer le processus d’indemnisation est de prévenir en priorité l’établissement vendeur du voyage. Un appel téléphonique ne suffit généralement pas à laisser une trace formelle, il est donc conseillé d’envoyer une lettre recommandée dans les plus brefs délais.

Attention, un voyage annulé en dernière minute abaisse le montant du remboursement. Plus l’annulation est proche du départ et plus il y aura de retenues sur l’indemnisation.

– Plus de 30 jours avant le départ, seuls les frais de dossier sont retenus
– Entre 30 et 21 jours avant le départ, 25 % du montant total du voyage est conservé par le distributeur.
– Entre le 20e et le 8e jour avant le départ, la moitié de la somme est retenue.
– A moins d’une semaine, 75% du montant du voyage est conservé.
– Si l’annulation est déclarée 48 heures avant le départ, le client perd généralement l’intégralité du prix du voyage (une clause a laquelle on ne prête pas assez attention mais qui est pourtant explicitement formulée au moment de la souscription de l’assurance).

2nde étape : Envoyer la lettre accompagnée des justificatifs

La lettre envoyée en recommandée doit être accompagnée de justificatifs qui prouvent que l’annulation ne pouvait être inévitable pour le vacancier : certificat d’hospitalisation, de décès, attestation de l’employeur, arrêté préfectoral de catastrophe naturelle.

 


Laissez votre avis