Qu’est-ce qu’une assurance internationale ?

Recourir à une assurance internationale est indispensable pour tout voyage effectué à l’étranger, qu’il soit durable ou non : vacances, séjour temporaire, expatriation. La Sécurité sociale française n’ayant foi et loi qu’au sein de l’hexagone, partir sans couverture pourrait se révéler extrêmement préjudiciable.

Même si une palette diverse de garanties peuvent y être jumelées, l’assurance internationale évoque en premier lieu toute couverture santé à l’extérieur de la zone française. A l’instar de ce que l’on pourrait songer, la sécurité sociale n’étend son action que jusqu’aux frontières tricolores.

Or, des dizaines de milliers de français désertent chaque année leur nation pour découvrir et tenter leur chance auprès d’un ailleurs. Comment peuvent-ils donc s’assurer d’une protection solide quand on sait le système de santé français si providentiel face à certains pays où la simple consultation avoisine les 200 euros?

A chaque voyageur son assurance

L’assurance internationale prend en charge différentes gammes de voyages :

– Les vacances (1 mois maximum)

Aucune limite d’âge

Qu’elles soient estivales ou hivernales, au sein de la zone euro ou non, écourtées ou prolongées, les vacances peuvent être soumises à bon nombre de désagréments qu’il parait raisonnable d’anticiper. L’assurance couvre ainsi les annulations de vols qu’ils soient de votre chef ou non, les bagages, le rapatriement, au même titre que les frais médicaux ou la responsabilité civile.

– Le séjour temporaire (1 an maximum)

Limite d’âge à 75 ans

Beaucoup plus usité par les jeunes adultes (fille au pair, Permis Vacance Travail, année sabbatique de découverte, tour du monde, séjour linguistique…), le séjour temporaire, du fait de son caractère momentané, n’en est pas pour le moins dispensé de protection.

L’assurance prend en charge dans ce genre de cas les risques les plus courants : annulation de vols, frais de santé liés à une consultation, des soins ou une hospitalisation, l’invalidité suite à accident, assistance rapatriement étendue, assistance juridique, soutien psychologique en cas de lourde épreuve, responsabilité civile, individuelle accident, et l’assurance bagages.

– L’expatriation (plus d’1 an)

Limite d’âge à 71 ans

Délicat d’émigrer dans un nouveau pays et d’apprendre que la santé deviendra désormais une valeur qui se monnaye. L’assurance internationale offre cependant deux options afin de continuer à “se soigner à la française”.

La première garantit le remboursement partiel ou total de tous les frais médicaux engagés selon certains plafonds définis au préalable (hospitalisation, dentaire, optique…) La seconde est une assurance complémentaire qui propose la même protection, à la différence qu’elle ne devient accessible qu’aux adhérents à la CFE (Caisse des Français à l’ Étranger) ou aux détachés affiliés à la Sécurité sociale.

Exclusions

– Dépense d’ordre médical ou chirurgical non prescrite par une autorité compétente
– Frais annexes tels que téléphone ou télévision en cas d’hospitalisation
– Transport autre que l’ambulance jusqu’à un centre de soin
– Médecine douce ou alternative
– Frais de vaccination
– Traitement expérimental
– Prise en charge de l’alcoolisme, toxicomanie ou toute forme d’addiction
– Séjour en gérontologie
– Automutilation
– Thalassothérapie, cure thermale
– Traitement de la stérilité, fertilité ou contraception
– Consultation de psychologue, psychothérapeute, psychiatre…
– Traitement des troubles alimentaires
– Bilan de santé, test de routine, check-up.

Nos fiches pratiques sur le même sujet :

– Dossier : Les assurances pour expatriés
– Assurance santé pour expatriés, les pièges à éviter


Laissez votre avis