Comment déclarer un sinistre automobile dans le cadre d’une course cycliste ?

Certaines disciplines sportives comme le cyclisme ( ou le cyclotourisme) impliquent l’utilisation de véhicules (voitures suiveuses ou ouvreuses) durant les épreuves. En cas de sinistres, les fédérations couvrent généralement les dommages matériels occasionnés.

Que faire en cas de sinistre automobile avec une voiture suiveuse ?

Le club ou le licencié impliqué doit d’abord déclarer le sinistre dans les 5 jours ouvrés au plus tard auprès de la compagnie d’assurance rattachée à sa fédération (coordonnées indiquées sur la licence).

Bon à savoir : Certaines fédération fournissent même des déclarations de sinistre type (qu’on peut également trouver auprès des comités sportifs ou disponibles sur le site de l’assureur) qu’il suffit de remplir.

Les documents suivants sont également à fournir :

–       La copie de la licence à la fédération cycliste (FFC) du conducteur ;
–       la déclaration d’accident automobile complétée et signée par l’organisateur ;
–       la liste officielle des véhicules suiveurs (fournie au préalable à l’assureur) ;
–       le constat amiable ;
–       l’attestation « course » délivrée par le comité régional ;
–       la copie des arrêtés municipaux et préfectoraux relatifs à l’épreuve ;
–       la carte grise du véhicule impliqué ;
–       la carte verte du véhicule impliqué ;
–       le permis de conduire chauffeur au moment du sinistre.

News Assurances vous propose également de consulter sa fiche pratique pour savoir comment est-on assuré en club sportif.


Laissez votre avis