Sport : Comment sont assurés les véhicules suiveurs et ouvreurs en cyclisme?

Lors de courses cyclistes organisées par la FFC (Fédération française de cyclisme), les véhicules suiveurs et ouvreurs sont couverts par une assurance spécifique.

Quelles garanties ?

–       Garantie Responsabilité Civile ;
–       Garantie Dommages.

Ces garanties jouent pour les sinistres survenus :

–       Pendant la durée de l’épreuve ;
–       Entre la ligne de départ et d’arrivée ;
–       Pendant les trajets aller et retour au lieu de garage d’origine.

Attention : suivant le niveau de garantie, les conditions d’application de cette dernière peuvent varier. Ainsi, certains véhicules doivent par exemple être déclarés auprès du Comité régional (notamment les motos).

Quels véhicules concernés ?

Les garanties couvrent les dommages subis ou causés par :

–        Les véhicules suiveurs ;
–        Les véhicules ouvreurs ;
–        Les voitures balais ;
–        Les motos ;
–   Les véhicules mis à disposition et utilisés par l’État, les Collectivités locales et territoriales, la Croix Rouge dans le cadre ou à l’occasion des épreuves cyclistes.

Attention : L’épreuve cycliste (sur route ou en VTT) doit être organisée par la FFC ou ses comités régionaux, hors véhicules de clubs et groupes de cyclistes professionnels.

Montants de garantie et plafonds

Responsabilité Civile 

– Dommages corporels : sans limitation de somme.
– Dommages matériels et immatériels consécutifs : 1M d’euros maximum.

Bris de glace

Indemnisation à hauteur du coup de remplacement (franchise de 76 euros).

Incendies et forces de la nature

Indemnisation de la valeur vénale du véhicule (franchise de 1.000 euros pour les autos et 230 euros pour les 2 roues).

Vol

Indemnisation de la valeur vénale du véhicule (franchise de 1.000 euros pour les autos et 230 euros pour les 2 roues).

Dommages tous accidents

Indemnisation de la valeur vénale du véhicule (franchise de 1.000 euros pour les autos et 230 euros pour les 2 roues).

Catastrophes naturelles et catastrophes technologiques

Indemnisation de la valeur vénale du véhicule (franchise de 380 euros).

Protection du conducteur

Indemnisation à hauteur de 600.000 euros pour les autos et 150.000 euros pour les 2 roues.

Protection juridique

Indemnisation à hauteur de 8.000 euros.

Bon à savoir : lorsque le conducteur du véhicule assuré est titulaire d’un permis de conduire de moins de 2 ans, une franchise de 600 euros se cumulera avec la franchise prévue au titre de la Garantie Dommages.

Attention : Le conducteur du véhicule doit être titulaire d’une licence à la FFC pour que la garantie puisse jouer.

News Assurances vous propose également de consulter sa fiche pratique pour savoir comment déclarer un sinistre automobile dans le cadre d’une course cycliste.

Sources : Capdet Raynal

http://www.capdetraynal-cyclisme.com/index.php?menu=assurance_vehicule_fr


Laissez votre avis