Assurance : Remboursement du forfait ski en cas d’annulation, d’accident ou de maladie

En cas d’annulation de séjour ski, d’accident sur place ou de maladie grave, certaines assurances peuvent offrir le remboursement des jours de forfaits ski non utilisés. Attention, quelques conditions s’appliquent.

En cas d’annulation du séjour ski

Toute personne ayant souscrit une assurance ski spécifique, une assurance voyage, l’assurance proposée lors de l’achat en ligne avec le forfait, ou qui a payé son séjour grâce à une carte bancaire haut de gamme, dispose d’une garantie annulation classique. Elle peut ainsi se faire rembourser son forfait de ski en cas de coup dur l’empêchant de se rendre à la montagne.

Conditions : Le coup dur en question doit être sérieux et légitime tel que le décès d’un membre de la famille, un préjudice grave survenu au domicile ou encore un licenciement économique. La maladie est en règle générale exclue des motifs acceptés.

En cas d’accident de ski

Assurance (spécifique ou du forfait proposée par les caisses des remontées mécaniques)

Toute personne ayant souscrit l’assurance proposée lors de l’achat du forfait aux caisses des remontées mécaniques, ou une assurance spécifique auprès de son assureur peut se faire rembourser ses jours inutilisés en cas d’interruption de séjour pour cause d’accident, grâce à la garantie assistance.

Cartes bancaires haut de gamme

Un titulaire d’une carte bancaire bancaire haut de gamme, ayant payé son forfait ski avec sa carte, peut se voir rembourser les jours de forfait non utilisés (nombre de jours ou montant indemnisé limités, à lire dans son contrat) en cas d’accident l’empêchant de poursuivre la pratique du ski au cours de son séjour.

Conditions :

– L’impossibilité de pratiquer le ski doit être médicalement constatée.
– Chez Mastercar, pour être remboursé, le forfait doit être supérieur à 3 jours.
– Chez Visa, le plafond de remboursement est fixé à 300 euros pour les forfaits de moins de 3 jours.
– Le plafond de remboursement est relevé à 800 euros pour les séjours de plus de 3 jours.

En cas de maladie

En cas de maladie, les jours non utilisés d’un forfait ski sont remboursés par les assurances des remontées mécaniques uniquement si l’affection est jugée grave. Le courtier Gras Savoye, qui couvre la station des A Alpes, explique par exemple que “la maladie doit avoir engendrée une hospitalisation imprévue (les maladies déjà connues sont donc exlues. ndlr) de plus de 24h consécutives, impliquant l’interdiction ou la cessation de la pratique du ski”.

Conditions : Demande d’un certificat médical attestant de la nature de la maladie

A noter que certaines assurances spécifiques, celles notamment proposées par des courtiers et des agents généraux, peuvent inclure la maladie dans leurs motifs de remboursement d’un forfait ski à moitié utilisé, voire pas du tout.

Sources: FFSA, Mastercard, Visa, Gras Savoye

Laissez votre avis