Quelles sont les assurances de ski hors-piste ?

Comme dans le cas de Michael Schumacher, les assureurs risquent de refuser de vous couvrir en cas de ski-hors piste.

Les frais de secours et de recherche suivant un accident de ski hors-piste (freeride, héliski, snowpark, ski hors piste sans accompagnateur) ne sont couverts que par la garantie neige et montagne des cartes bancaires premium, par des assurances ski spécifiques et parfois par le contrat d’assistance inclus dans le contrat d’habitation.

Le niveau de risque élevé de cette pratique fait que dans les contrats de base, les assurances sont nombreuses à refuser de la couvrir. De fait, le ski hors piste fait souvent partie des exclusions de garantie des contrats.

Les secours

En cas d’accident sur le domaine skiable (dont le hors-piste sur le domaine, accessible par les remontées mécaniques), la commune est responsable d’organiser les secours et évidement pas la société d’assurance comme c’est le cas pour un rapatriement traditionnel. Les secours sont organisés par les secours privés des remontées mécaniques (pisteurs). Ils sont payants. Depuis la loi du 27 février 2002, les communes peuvent demander une participation qu’elle détermine elle même à l’assuré (intervention de l’hélicoptère par exemple). Dans ce cas, les assurances peuvent intervenir (carte de paiement premium, contrat d’assistance, assurance ski). Une limite peut être appliquée aux frais déboursés.

En cas ski hors-piste allant au-delà des remontées mécaniques, les secours de haute montagne (gendarmerie, CRS secouristes ou sapeur pompiers.) interviennent. Ils relèvent de l’État. Ils sont en principe gratuits.

Les assurances

– Les assurances spécifiques ski peuvent s’appliquent généralement au hors-piste : celles vendues aux cabines par exemple (carré neige ou carte neige auprès de la FFS), les assurances dédiées (celles des assureurs et site en ligne).

– Les carte de paiement premium (Visa Premier, Visa Infinite, Gold Mastercard et Platinium Mastercard) offrent une prise en charge des frais de secours et de recherche en hors-piste. Il faut avoir payer son séjour à la montagne avec la carte de paiement. Pour la Gold Mastercard, le hors-piste est couvert si un moniteur accompagne le client.

Relisez bien vos contrats, si le ski hors piste n’est pas couvert cela signifie qu’en cas de nécessité tout sera à votre charge, surtout pour le ski-hors piste de haute montagne (hélicoptère).


Laissez votre avis