Que faire pour s’assurer contre les accidents de travail et maladies professionnelles ?

Salariés, agents de régimes spéciaux, demandeurs d’emploi, stagiaires et étudiants bénéficient naturellement d’une assurance accidents de travail (couverture accidents de travail – maladies professionnelles) prévue par le code de la Sécurité sociale. Attention, tous les particuliers n’en disposent pas automatiquement.

Une maladie professionnelle résulte de la conséquence directe d’une affection liée à votre travail, telle qu’une exposition à des produits chimiques par exemple. Afin d’être reconnue comme maladie professionnelle, elle doit figurer dans un tableau spécifique édité par l’INRS (Institut national de la recherche et de sécurité).

Un accident de travail est un accident survenu sur votre lieu de travail, et par extension sur la route de votre domicile à votre bureau et chemin inverse Il est considéré comme accident que les dommages soient physiques ou psychiques.

L’un comme l’autre sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Les bénéficiaires

– Salariés
– Personnel de la SNCF
– Agents EDF-GDF
– Agents non titulaires de l’État et des collectivités territoriales
– Élèves ou étudiants
– Stagiaires
– Demandeurs d’emploi encadrés par Pôle Emploi
– Bénéficiaires du RSA (Revenu Solidarité Active) participant à des travaux d’insertion
– Stagiaires en réadaptation fonctionnelle ou rééducation professionnelle
– Bénévoles d’organismes sociaux
– Détenus exerçant un travail pénal
– Volontaires pour l’insertion

Que faire si vous n’êtes pas bénéficiaire ?

Si vous ne bénéficiez pas automatiquement de la couverture accidents de travail – maladies professionnelles, vous pouvez souscrire une assurance volontaire individuelle auprès de votre caisse d’Assurance maladie. Elle ne vous ouvre pas de droit à des indemnités journalières mais à des prestations en nature (prise en charge des dépenses médicales) et aux versements d’une indemnité unique sous forme de capital ou de rentes régulières.

Pour bénéficier de cette assurance, Il suffit de remplir une demande et de la transmettre à votre caisse d’Assurance maladie sans omettre d’informations sur vos revenus annuels puisqu’ils seront utiles à la fixation de vos cotisations et prestations. Vous pourrez trouver cette demande sur Internet, sur le site www.ameli.fr .

Lire aussi nos conseils pratiques sur l’indemnisation des accidents du travail :

Un stagiaire peut-il être indemnisé après un accident de travail ?,
Indemnisation d’un TNS en accident de travail,
Prise en charge d’un salarié en cas d’accident de travail.


7 commentaires sur

  • GROS Vues :

    j ai fait un arret VASCULAIRE CARDIAQUE AU TRAVAIL COMMENT SUIS JE PRISE EN CHARGE,,,,,????

  • eric Vues :

    eric je suis en maladie pro et je n'arrive pa a vivre avec mes revenu de la secu c que doige faire merci

  • Thierry Gouby Vues :

    Bonjour,
    En cas d’arrêt de travail dû à une maladie professionnelle il n’y a pas de limite dans le temps pour le versement des indemnités journalières.

    Le montant de ces indemnités journalières évolue simplement dans le temps :
    – Pendant les 28 premiers jours suivant l’arrêt de travail : l’indemnité journalière est égale à 60 % du salaire journalier de base, avec un montant maximum plafonné à 185,3 euros au 1er janvier 2013.
    – À partir du 29e jour d’arrêt de travail : l’indemnité journalière est majorée et portée à 80 % du salaire journalier de base, avec un montant maximum plafonné à 247,07 euros au 1er janvier 2013.

    Lorsque l’arrêt de travail est supérieur à 3 mois, l’indemnité journalière peut être revalorisée en cas d’augmentation générale des salaires :

    – soit par arrêté ministériel ; la revalorisation est alors forfaitaire ; il est appliqué un coefficient de 1,01 au gain journalier de base,
    – soit dans le cadre d’une convention collective : le salarié doit alors demander par courrier à sa CPAM l’application de la revalorisation prévue par la convention en joignant à sa demande une attestation de son employeur.

    Important : Le montant de l’indemnité journalière ne peut être supérieur à votre salaire journalier net.

    Source : <a href=" http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/p… target=”_blank” rel=”nofollow”>Ameli.fr

  • vava Vues :

    combien de temps peu durer le paiement pour une maladie pro

  • nadine Vues :

    Bonjour bien sur que non ce n'est ^pas pris en charge uniquement votre salaire

  • coco Vues :

    vous voulez le beurre et l'argent du beurre !!!!!!!!

  • favier Vues :

    bonjour , est que les heures de nuit et les paniers sont pris en charge lors d 'un accident de travail ..

Laissez votre avis