Handicap / Aidant familial : La retraite à taux plein automatique à 65 ans

Depuis les récentes réformes, l’âge de la retraite à taux plein glisse progressivement à 67 ans. Dans tous les régimes, il reste cependant fixé à 65 ans pour les handicapés à 50% et les aidants familiaux.

La réforme de retraite de 2010 a, tel qu’on le sait, allongé la durée de travail des Français. Pour économiser sur un système en mal de financement, l’age de départ à la retraite à taux plein passe progressivement de 65 à 67 ans. Ainsi, toute personne étant née après 1955, pourra partir automatiquement à la retraite à taux plein à 67 ans, sans condition de durée d’assurance (nombre de trimestres cotisés).

Le cas des aidants familiaux et des handicapés

En revanche, plusieurs catégories de personnes seront épargnées par ce récent dispositif de glissement à 67 ans, et pourront partir en retraite à taux plein à 65 ans. Il s’agit des :

– Personnes handicapées témoignant d’un taux d’incapacité d’au moins 50%

– Les personnes ayant interrompu leur emploi au minimum 30 mois consécutifs pour devenir aidants familiaux

– Les parents d’un enfant handicapé

– Les parents qui ont pris soin, pendant un minimum de 30 mois consécutifs, d’un enfant bénéficiaire de la PCH (prestation de compensation du handicap)


Laissez votre avis