Liquider sa retraite en poursuivant une activité rémunérée

Liquider sa carrière signifie pour tout travailleur cesser son activité et commencer à recevoir ses premières pensions de la part de son régime d’affiliation. Cependant, si le travailleur dépend également d’un autre régime, rien ne l’oblige a stopper sa seconde activité.

Lorsqu’il atteint l’age légal de départ à la retraite ou la retraite à taux plein, un travailleur peut décider de liquider sa retraite. Il met alors un terme à son activité professionnelle principale. S’il est salarié du secteur privé, il liquidera sa retraite de base du régime général mais également sa retraite complémentaire. Nommée Arcco, ou Agirc pour les cadres. Il en est de même pour les travailleurs commerçants ou artisans.

Toutefois si le travailleur a cotisé auprès de 2 régimes différents, rien ne l’oblige a cesser toutes ses activités et a liquidé toutes ses retraites en même temps.

Les dérogations

Certaines professions particulières peuvent permettre une liquidation de la retraite tout en continuant cette même activité. Une condition cependant, la rémunération mensuelle brute ne doit pas dépasser le Smic.

C’est ainsi le cas des :

– Mannequins
– Chanteurs
– Comédiens
– Musiciens
– Compositeurs
– Auteurs
– Interprètes
– Nourrices
– Assistantes maternelles
– Aidants auprès d’un sénior ou d’un handicapé
– Concierges
– Gardiens d’immeubles
– Employés de maison logés à domicile

A noter

Pour les industriels, commerçants et artisans transmettant l’entreprise à l’age légal de départ à la retraite, soit l’âge minimal, il est possible de poursuivre l’activité rémunérée pendant 6 mois, ou 12 mois en signant une convention de tutorat.

Les missions ou activités secondaires après liquidations

Un travailleur ayant liquidé la retraite de tous ses régimes d’affiliation peut continuer à exercer des missions ou activités secondaires rémunérées. Une condition la aussi, la rémunération ne doit pas excéder le tiers du Smic en vigueur.

 

 

 


Laissez votre avis

judi togel