Retraite à taux plein : La décote par trimestre manquant

Lorsqu’un assuré n’atteint pas l’age requis ou le nombre de trimestres cotisés (durée d’assurance) suffisants, une décote est appliquée au taux de liquidation de sa retraite. Ses pensions s’en retrouveront donc amoindries.

La réforme de 2010 a apporté de profonds changements au système de retraite français. Pour atteindre la retraite à taux plein, l’age de départ se rallonge peu à peu, glissant lentement de 65 à 67 ans selon les années de naissance. Le nombre global de trimestres a cotiser subit la même extension, passant de 160 à 166 trimestres.

Un assuré n’est aucunement obligé d’attendre la survenance de sa retraite à taux plein pour décider de partir en retraite. Une fois l’age légal atteint, il peut cesser toute activité professionnelle en tout temps. Attention toutefois, une décote sera appliquée au taux de liquidation de sa retraite.

Le taux de décote par trimestre manquant et année de naissance

A la différence de l’age de départ en retraite à taux plein et du nombre de trimestres exigés, le taux de décote diminue progressivement selon les années de naissance.

[table id=3 /]

Ainsi, à chaque trimestre absent, qu’il s’agisse de trimestre cotisé manquant ou de trimestre réel séparant l’assuré de son age de départ à taux plein (n’est retenu que le chiffre le moins désavantageux), le taux de liquidation de la retraite de l’assuré subit une décote.

Calcul d’une pension de retraite après décote

Pour comprendre comment s’applique cette décote, prenons un exemple. Rappelons que le taux de liquidation d’une retraite à taux plein est de 50%. Pour calculer la pension d’un assuré, il suffit de prendre la moyenne de salaires des 25 meilleures années et de la multiplier par 50%.

Ainsi par exemple, si Mr X, né en 1956, est parti en retraite à taux plein en répondant à tous les critères et que son salaire moyen retenu est de 1.200 euros, sa pension de retraite sera de  : 1.200 x 0,50 = 600 euros.

Par contre, si Mr X a décidé de partir en retraite un trimestre de cotisation avant d’atteindre la durée d’assurance exigée, le calcul se complexifie un peu car la décote rentre en compte. Pour obtenir le nouveau taux définitif après décote, il faut retrancher le taux de liquidation avec décote appliqué au taux plein. Ce qui donne 50 – (50 x 1,25%) = 49,375. Sa pension de retraite réduite sera de  : 1.200 x 0,49375 = 592,5 euros.

Si Mr X a décidé de partir en retraite 3 trimestres de cotisation avant, le calcul est désormais le suivant :
Pour le taux définitif : 50 – [50 x (1,25% x 3)] = 50 – ( 50 x 0,0375) = 48,125.
Pension de retraite réduite : 1.200 x 0,48125 = 577,5 euros.

 


4 commentaires sur

  • Thierry Gouby Vues :

    Bonjour,

    Compte tenu des informations que vous nous avez fourni et du cas particulier que vous représentez, nous ne sommes pas en mesure d’apporter un réponse complète à votre question.

    Nous vous invitons à vous rapprocher de la caisse de retraite de votre région et à consulter nos fiches pratiques (Comment calculer son âge de départ à la retraiteRetraite : Le relevé de situation individuelle en ligne) qui pourront vous aider dans votre recherche.

  • boutinon Vues :

    je dois partir en retraite le 1er octobre 2015, avec mes 165 trimestres je suis née en 1954, (donc à taux plein)
    si je décide de partir en Aout 2015, quelle sera l'incidence, je ne peux prétendre à la retraite à 60 ans, n'ayant cotisé que 3 trimestres l'année de mes 20 ans,

    je vous remercie, (je suis née le 03 03 54

  • boutinon Vues :

    je dois partir en retraite le 1er octobre 2015, avec mes 165 trimestres je suis née en 1954, (donc à taux plein)

  • boutinon Vues :

    je dois partir en retraite le 1er octobre 2015, avec mes 165 trimestres je suis née en 1954, (donc à taux plein)
    si je voulais partir en aout 2015, quelle serait l'incidence,
    je ne peux prétendre à la retraite à 60 ans, n'ayant que 3 trimestres l'année de mes 20 ans,
    je vous remercie,

Laissez votre avis

judi togel