Retraite : Le rachat de trimestres

Depuis 2003, la loi Fillon sur la retraite offre l’opportunité aux salariés de racheter des trimestres de cotisations manquants.

La loi Fillon a ouvert la porte à une possibilité étonnante pour les salariés qui attestaient de périodes d’inactivité au cours de leurs carrières : la possibilité de racheter des trimestres de cotisations manquants.

Ainsi, chaque personne souhaitant améliorer sa pension ou partir en retraite plus tôt le peut par le biais de deux options de rachat.

Les options


Taux seul

La première option de rachat permet d’obtenir les trimestres manquants en fonction de l’année de naissance si le désir est d’acquérir la retraite à taux plein (50%) avant l’âge convenu (65 à 67 ans). Un système qui permet d’échapper à la décote : minoration du taux de retraite pour chaque trimestre manquant.

Taux et durée d’assurance

La seconde option consiste à racheter des trimestres, pas uniquement pour atteindre le taux plein, mais également pour allonger la durée d’assurance dans le régime des salariés.

Des rachats jusqu’à 12 trimestres

Les rachats peuvent être autorisés jusqu’à 12 trimestres, soit 3 ans, à deux seules conditions :

– Longues études effectuées. Justification d’un diplôme pour les établissements supérieurs et techniques, aucune nécessité académique pour les grandes écoles.

– Complément d’années d’activité incomplètes (moins de 4 trimestres validés) telles que chômage non indemnisé, boulot d’été pour les étudiants, emploi à temps partiel….

Le prix

Le coût d’un trimestre à l’unité varie entre 2 850 euros et 6 222 euros en fonction de l’âge du salarié au moment du rachat et en fonction de l’option choisie. Le choix de racheter plusieurs trimestres peut donc exposer à une dépense importante. Il convient de bien la soupeser et de la comparer à l’apport créé par les rachats. Le gain sera-t-il plus avantageux que la dépense ?

Rentabilité

Pour effectuer un point, il est conseillé de s’informer auprès de la caisse de retraite. En fonction de l’age, des revenus et des options, un agent saura indiquer si le rachat de trimestre s’impose comme une solution rentable. En sachant qu’en fonction des capacités financières de chaque assuré, il est possible de payer en 12, 36 ou 60 mensualités les trimestres manquants. Les sommes dépensées sont de plus déduites de l’impôt sur le revenu.

Consulter nos fiches pratiques :

– Trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein
– Calculer sa retraite facilement


7 commentaires sur

  • Thierry Gouby Vues :

    Bonjour,

    Compte tenu des informations que vous nous avez fourni et du cas particulier que vous représentez, nous ne sommes pas en mesure d’apporter un réponse complète à votre question.

    Nous vous invitons à vous rapprocher de la caisse de retraite de votre région et à consulter nos fiches pratiques (Comment calculer son âge de départ à la retraiteRetraite : Le relevé de situation individuelle en ligne) qui pourront vous aider dans votre recherche.

  • ADAM PATRICE Vues :

    Bonjour,je suis né le 02 05 1955,j'etaie engagé dans la marine nationale du 01 01 1972 au 01 09 1978,depuis salarié sans interruption jusqu'à aujourd'hui,quand puis-je partir en retraite à taux plein.

  • Thierry Gouby Vues :

    Patrick,

    Nous vous invitons à vous rapprocher de la caisse de retraite de votre région et à consulter nos fiches pratiques (Comment calculer son âge de départ à la retraiteRetraite : Le relevé de situation individuelle en ligne) qui pourront vous aider dans votre recherche.

  • Cadoret Patrick Vues :

    Bonjour je suis né le 28 décembre 1954 j ai commencer a travailler a15 1/2 j ai 3 trimestres dans l année de mes 16 ans, aujourd’hui j en ai 178 cotises et 171 valide puis-je partir a 58 ans et 8 mois comme dise dans tout les textes sur la retraite,ou a 60 ans en ayant travailler 44 ans et être punis pour mon départ d'un trimestre dans l'année de mes 16 ans ???

  • Rousseau Sylvie Vues :

    Bonjour!
    Née en 1955 , j'ai commencé a 16ans j'ais 166 trim.validés 145 cotisés, depuis septembre 2012 je suis au chomage, pouvez vous me dire en quelle année je peut prendre ma retraite? es ce que je ne pourrais pas prendre ma retraite anticipé??

  • Thierry Gouby Vues :

    Monique,

    Les périodes d’apprentissage avant le 01/07/1972 peuvent être régularisées par des cotisations arriérées. Vous devez ainsi envoyer une demande à la caisse de retraite de votre lieu de résidence et joindre l’un des documents suivants :

    – le contrat d’apprentissage ;
    – une attestation de la Chambre de métiers, de la Chambre de commerce et d’industrie ;
    – l’attestation du Centre d’apprentissage précisant les coordonnées de l’entreprise ;
    – le diplôme sanctionnant l’apprentissage délivré par la Chambre des métiers, de la chambre de commerce et d’industrie ;
    – les bulletins de salaire de la période considérée ;
    – le certificat de travail établi par l’employeur à la fin de la période, mentionnant que le salarié a été apprenti.

    La caisse de retraite calculera ensuite le montant des cotisations dues que vous pourrez alors régler en une seule fois.

    Une fois vos trimestres d’apprentissages rachetés la caisse de retraite rectifie les périodes régularisées sur votre relevé de carrière.

  • vigier monique Vues :

    bonjour j ai fait 3 ans apprentissage ,combien coûte le rachat des trimestres d apprentissage s v p merci

Laissez votre avis