Retraite : Pouvez-vous bénéficier d’une surcote pour améliorer votre pension?

La surcote permet à un actif, ayant travaillé au delà de l’âge légal de départ à la retraite et ayant cotisé un nombre de trimestres bien plus élevé que l’obtention du taux plein, de bénéficier d’une majoration de sa pension de retraite.

Si encore beaucoup d’incertitudes règnent sur le système de retraite et son calcul, les Français sont généralement conscients qu’une décote peut être appliquée à leur pension de retraite s’ils ne travaillent pas jusqu’au seuil imposé par la loi.

En revanche, nombreux ne connaissent pas encore le phénomène inverse, la surcote. Elle permet à un actif chevronné ayant travaillé au delà de tous les critères exigés, de bénéficier d’une petite valorisation de sa pension.

Qui peut bénéficier d’une surcote ?

Pour pouvoir prétendre à une surcote, un actif doit :

– Avoir dépassé l’âge légal de départ à la retraite (62 ans pour les natifs d’après 1956)
– Poursuivre encore actuellement une activité professionnelle
– Avoir cumulé le nombre exigé de trimestres pour une retraite à taux plein (166 trimestres minimum)

De combien est la surcote ?

Si le travailleur a travaillé au delà des conditions requises sur la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2008, la majoration est de :

– 0,75% du 1er au 4ème trimestre de surcote
– 1% au-delà du 4ème trimestre de surcote
– 1,25% par trimestre de surcote accompli après son 65ème anniversaire

Si le travailleur travaille au delà des conditions requises depuis le 1er janvier 2009, la majoration est de 1,25% par trimestre dès son âge légal de départ à la retraite.


Laissez votre avis