Le soutien scolaire à la suite d’un accident est-il pris en charge par l’assurance scolaire?

De nombreux contrats d’assurance scolaire prennent désormais en charge le soutien scolaire, dans le cas où un enfant est immobilisé chez lui à la suite d’un accident. Un forfait quotidien ou un certain montant sont alors alloués pour financer la venue d’un professeur à domicile.

Il peut arriver, à la suite d’un grave accident, qu’un élève soit immobilisé chez lui pour une certaine période. L’enfant peut alors rater un nombre de cours conséquent à son école, qui peuvent le pénaliser par la suite pour l’obtention de son année.

Cette absence de l’élève à l’école peut être atténuée par le biais de cours de soutien à domicile. De nombreux contrats d’assurance scolaire proposent désormais en guise de garantie la prise en charge de ses séances de rattrapage.

Quels sont les modalités de prise en charge des cours de soutien à domicile ?

Les modalités de prises en charge diffèrent d’un contrat à l’autre. L’assureur peut proposer :

– Une certaine somme à utiliser (2.500 euros par exemple)

– Un forfait quotidien, plafonné par un montant maximum (23 euros par jour, 2.300 euros maximum par exemple)

– Un forfait horaire, quelque soit le tarif du cours particulier, sous condition (30h maximum, à partir du 15ème jour d’immobilisation par exemple)

Au vu des nombreuses différences qui règnent dans la prise en charge, il est conseillé de bien lire les conditions générales de son contrat au préalable, pour bien s’informer sur l’ampleur de la garantie.


Laissez votre avis