Quelle assurance pour la plongée sous-marine ?

Vous êtes prêt à vous jeter à l’eau et profiter de la plongée sous-marine, mais avant de vous lancer, pensez à vérifier que vous êtes bien couverts pour les risques encourus. 

Pour être sur d’être bien assuré lorsque vous pratiquez la plongée sous-marine, il est important d’avoir :

La licence Fédérale :

La licence fédérale vous permet d’être couvert en responsabilité civile partout dans le monde ainsi que pour les frais médicaux. Attention, l’assurance fédérale ne couvre le rappariement qu’après trois mois maximum dans un hôpital local.

Avoir une très bonne mutuelle (complémentaire santé) :

Il est important d’avoir une bonne mutuelle, surtout lorsque l’on est amené à plonger dans des pays comme les Etats-Unis, le Canada, le Japon, l’Afrique du sud ou les hôpitaux sont privés.

L’assurance voyagiste :

L’assurance voyagiste couvre le rapatriement, l’assistance et la recherche en mer, ainsi que les frais médicaux à la charge de l’accidenté dans un montant limité, avec souvent également une assistance juridique.

La carte bancaire (Gold, Premier…) :

Les cartes bancaires dites premium, c’est à dire d’un niveau supérieur, donne directement accès aux services de sociétés d’assistance. Quel que soit le lieu mais également les conditions de l’accident, les frais médicaux sont pris en charge à hauteur de 152.000 euros. American express, Visa, Mastercard offre à peu près le même type de prestations, mais vérifiez les détails et les exclusions auprès de votre banque.

Clémence Esnouf


3 commentaires sur

  • Jean-Michel BÉRARD Vues :

    Les préjudices portant sur un tiers doivent être couverts par une assurance en responsabilité civile (RC), par exemple l’assurance de base incluse dans la licence d’une fédération nationale (FFESSM, FSG, etc.).
    Les préjudices portant sur soi-même peuvent être couverts par une assurance de type individuelle accidents ; attention les risques portant sur le matériel personnel (ou loué ou emprunté) nécessitent souvent une assurance ou une option complémentaire.
    Les risques liés aux voyages ne sont pas spécifiques à la plongée mais peuvent être couverts par des assurances spécifiques proposées parfois par le voyagiste, ou incluses dans des contrats globaux tels les certaines cartes bancaires.
    Les risques professionnels ou liés à l’encadrement de plongeurs doivent être couverts par des assurances particulières.
    Jean-Michel BÉRARD

  • Jean-Michel BÉRARD Vues :

    Merci pour cet article qui souligne les nécessités de bien être assuré pour la pratique de la plongée sous-marine.
    Toutefois, ce sujet mérite de plus amples explications.
    En effet, les diverses assurances ne couvrent en général qu’une partie des risques et sont souvent limitées à certains aspects de l’activité.
    Les risques et donc les besoins d’assurances sont très variés : type de plongeur (débutant, occasionnel, expérimenté, professionnel, etc.), type de plongée (formation, exploration, profonde, technique, etc.), lieux de plongée (mer chaude ou froide, courants, visibilité, etc.)
    Jean-Michel BÉRARD

  • Talleyrat Vues :

    Sans oublier les assurances spéciales pour plongeurs, comme DAN ou l’AquaMed

Laissez votre avis

judi togel