Assurer un gîte

En tant que loueur et responsable de la vie de ses clients, le propriétaire d’un gîte doit bien se protéger en contractant une assurance regroupant tous les risques encourus.

Pour protéger son gîte qui constitue également un lieu de séjour temporaire pour ses clients, des assurances propriétaires de gîte existent, calquées sur les contrats d’assurance multirisques habitation.

Ce qu’elles couvrent

– L’incendie
– L’explosion
– Les attentats
– Les catastrophes naturelles
– Les dégâts des eaux
– La tempête
– Le vol

Accidents et dommages causés à autrui

Il est impératif qu’une bonne assurance responsabilité civile soit incluses dans le contrat afin de protéger les hôtes contre tout dommage qui pourrait leur arriver au sein du gîte.

La clause d’abandon de recours

En cas de dommages causés directement par un client, l’assureur du gîte est en droit de se retourner vers l’assurance du responsable pour réclamer son dû après avoir débloquer l’indemnisation. Il demande légitimement remboursement.

Afin de ne pas compliquer les relations entre propriétaires du gîte et hôtes, certains contrats proposent une clause “abandon de recours” qui empêche l’assurance d’exercer son droit de demande de remboursement. Attention, elle n’est pas automatique dans le contrat.

Les garanties complémentaires

Les assureurs peuvent proposer des contrats taillés sur mesure avec diverses garanties optionnelles qui peuvent se révéler très pratiques :

– Sécurité alimentaire des hôtes
– Factures impayées
– Assurance annulation…


Laissez votre avis