Dégâts des eaux : Conseils pour accélérer votre demande d’indemnisation

Une tâche noire d’humidité apparaît sur un de vos murs, vous l’observez avec circonspection sans trop savoir que faire. Floréal Sanchez, Chargé de mission au pôle IARD, de la Macif, vous indique comment procéder afin d’optimiser votre délai d’indemnisation.

Premiers gestes

Pour bien aborder le problème, Floréal Sanchez conseille “d’analyser la situation et de tenter de déterminer le problème. Avant d’appeler votre assureur attendez de voir si la tâche au plafond s’agrandit. Si elle prend de l’ampleur alors ça veut dire qu’il y a une fuite quelque part.”

Une fois que vous avez déterminé s’il y a fuite, essayez de trouver l’origine de la fuite.”La recherche de fuite revient à celui qui est à l’origine du sinistre.”, rappelle Floréal Sanchez. Un voisin? Les parties communes? Si la fuite est plus complexe qu’une simple baignoire qui déborde, et que la situation est urgente, l’expert préconise d’”appeler la compagnie d’assistance afin qu’il intervienne rapidement.” Vous pouvez également faire appel à un plombier indépendant, mais cela risque de vous couter cher et de compliquer vos démarches d’indemnisations. “Si la gravité n’est pas trop importante, appelez votre assureur avant toute intervention.

L’assureur indemnise “les dégâts et non la cause”

L’expert tient a rappeler que dans “un dégât des eaux, l’assureur prend en compte les dégâts et non la cause du sinistre“. En gros, si votre baignoire fuit, votre assureur indemnisera la moquette imbibée, ou les réparations des dommages causés par l’eau. Il ne prendra pas en charge la réparation du tuyau.

La déclaration de sinistre

Si vous avez fait intervenir un artisan indépendant, joignez la facture à votre dossier“, recommande M. Sanchez. “Pensez à ajouter des photos des dégâts, cela accélérera et facilitera le traitement de votre dossier.” L’expert conseille également de renseigner et de décrire les dégâts de la façon la plus détaillée possible. “Plus votre déclaration sera envoyée tôt, plus votre dossier sera traité rapidement. Mais attention, l’assureur pourra vous demander de laisser sécher et ne vous indemnisera qu’une fois qu’il est certain que le problème est résolu.

Conseils afin d’éviter un dégât des eaux

Toujours veiller à respecter les mesures de prévention recommandées dans les conditions générales (CG) des contrats, notamment en habitation. Par exemple :

– Pour les risques de dégâts des eaux : interrompre la distribution d’eau en cas d’inhabitation de plus de 7 jours (si l’installation le permet), entretenir régulièrement les installations, chéneaux, gouttières, et procéder aux réparations indispensables.

– En période de gel : mettre de l’antigel dans l’installation de chauffage, ou purger, et vidanger les canalisations d’eau, lorsque les locaux ne sont pas chauffés.

– Tempête, grêle, neige : entretenir régulièrement les biens assurés et procéder aux réparations indispensables, replier les stores en cas de vent violent ou lors d’une absence de plus de 24 heures.


Laissez votre avis