Propriétaires : Devez-vous souscrire une assurance pour votre logement en location ?

Propriétaire d’une habitation que vous louez, vous vous interrogez sur la légitimité de souscrire une assurance. Votre logement, que vous n’occupez pas, tombe théoriquement sur le responsabilité de votre occupant. Attention, si contracter une couverture n’est aucunement obligatoire pour vous, cela reste tout de même conseillé pour protéger efficacement votre patrimoine immobilier.

En tant que propriétaire non occupant, vous n’avez aucune obligation légale de souscrire une assurance habitation pour un logement que vous souhaitez louer ou avez déjà loué.

Attention cependant, l’assurance de votre copropriété ou de votre occupant peuvent être incomplètes, il reviendra donc à vous de payer les pots cassés si votre responsabilité est engagée.

Pensez aussi que lorsque le logement est inoccupé entre 2 locataires, la responsabilité des lieux vous revient en toute logique. Si pendant une visite effectuée, votre plafond s’émiette au point qu’une plaque tombe et assomme votre occupant potentiel, il vous incombera de réparer le préjudice que votre appartement a causé.

Contracter une assurance complémentaire adaptée, à tarif modéré, comprenant au minimum votre responsabilité civile se révèlera salvateur en cas de dommage.

Dans quels cas souscrire cette assurance complémentaire ?

-Le logement est actuellement inoccupé
-Le locataire n’a pas d’assurance habitation (même s’il est fortement recommandé qu’il en contracte une)
-Ni le locataire, ni le constructeur du logement ne peuvent être tenus responsables d’un sinistre survenu dans votre appartement

A noter

En règle générale, les compagnies d’assurance proposent des packages complets pour les propriétaires, s’étendant de la responsabilité civile à la garantie des loyers impayés en passant par un contrat de gestion.


Laissez votre avis