Dégât des eaux provoqué par un voisin : Les démarches

Même si un dégât des eaux est toujours un incident qu’on préférerait éviter, il convient de rester serein. Dans la plupart des cas, le dégât des eaux est bien couvert par les assurances habitation, d’autant plus lorsque vous n’en êtes pas le responsable.

Lorsque vous constatez chez vous un dégât des eaux qui ne semblent pas de votre chef, il est important de trouver en premier lieu la source du sinistre pour stopper l’écoulement. Selon l’origine de la fuite, il faut prévenir au plus vite le gardien, les voisins.

Prenez contact avec le responsable

Prenez contact avec le voisin responsable pour constater les faits et remplir avec lui les deux pages du constat amiable. Ce constat sera nécessaire pour vos assurances habitation respectives afin de définir les indemnisations.

Remplissez votre constat avec attention

Veillez à ce que chaque champ soit renseigné. N’oubliez pas les compagnies d’assurances des tiers, ou celle de votre immeuble si besoin.

Il est possible d’effectuer une déclaration à main libre si vous ne disposez pas de constat.

Informez votre assureur

Vous ne disposez que de 5 jours à partir de la constatation du sinistre pour informer votre assureur par recommandé avec accusé de réception, en joignant à votre lettre le constat amiable.

Si le dégât des eaux provient d’une malfaçon

Si le dégât des eaux a été provoqué par une erreur de fabrication, une malfaçon, vous pouvez vous retourner contre le constructeur de l’immeuble, de la maison.

Votre assureur, via la garantie « recours, protection juridique » peut vous y aider ou vous indemniser et se retourner ensuite contre l’entrepreneur.

Si l’entrepreneur refuse d’agir, contactez un expert judiciaire et faites-lui constater la malfaçon.


Laissez votre avis