Que faire pour souscrire une garantie des risques locatifs ?

La garantie des risques locatifs (GRL) permet au propriétaire d'un logement loué de percevoir son loyer même lorsque son locataire n'est pas en mesure de le payer.

Souscrire une garantie des risques locatifs (GRL) permet au propriétaire d’un logement loué de percevoir son loyer même lorsque son locataire n’est pas en mesure de le payer.

Que faire ?
Pour pouvoir souscrire une GRL, le propriétaire doit :

– vérifier les revenus du locataire ;
– fournir les justificatifs de ces revenus à son assureur.

Conditions
– le loyer ne doit pas dépasser 2.000 euros par mois charges comprises ;
– le loyer ne doit pas dépasser la moitié des revenus du locataire, allocations logement incluses ;
– cette assurance est valable pour toute la durée de location, mais le propriétaire et l’assureur peuvent la résilier tous les ans.

Exclusions
La GRL ne couvre pas :

– les propriétaires dont le loyer est supérieur à la moitié des ressources du locataire ;
– les logements sous-loués ;
– les locaux commerciaux, ruraux, ou professionnels ;
– les logements sociaux.

Cas particuliers
– Certains assureurs proposent des options supplémentaires au sein de la GRL, notamment une indemnisation en cas de non-location, du bien ;
– Le propriétaire peut souscrire une GRL pour un locataire déjà en place, si le bail a été signé depuis plus de six mois et qu’il n’y a pas eu d’impayés au cours des six derniers mois ;
– Si le loyer atteint entre 28% et 50% des revenus du locataire, ou si ce dernier est en situation précaire, l’État ou Action logement apporte une aide financière à l’assureur, en plus de la prime payé par le propriétaire assuré.


Laissez votre avis