Comment s’assurer correctement lorsqu’on possède une piscine ?

Lorsqu’on possède une piscine, l’assurance habitation ne suffit pas. Une assurance supplémentaire (option piscine) est alors fortement recommandée pour couvrir les risques d’accidents et de dommages. Attention, vous ne serez pas remboursés si vous ne respectez pas les normes de sécurité fixées par la loi.

Définition de l’option Piscine

Pour assurer votre piscine, vous devez réaliser un avenant à votre contrat d’assurance habitation et choisir une option piscine. Mais au préalable, il faut respecter des obligations légales.

Depuis le 1er janvier 2006, toutes les piscines dont le bassin est enterré ou semi-enterré doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé. Le propriétaire doit choisir entre ces quatre dispositifs :

– barrières de protection ;
– système d’alarme ;
– couverture de sécurité ;
– abri de type véranda.

Que contient l’option Piscine ?

L’option piscine varie en fonction des assureurs, mais les garanties essentielles sont les suivantes :

– l’extension de la responsabilité civile au cas où quelqu’un se blesse ou se noie dans votre bassin ;
– les garanties dommages : en plus du bassin, l’ensemble des équipements et accessoires (robot, produits, spas…) sont assurés.

Cas particulier

Lorsque vous décidez de faire construire une piscine bétonnée par une entreprise, vous devez obligatoirement souscrire  une assurance dommages-ouvrage. Celle-ci n’est plus obligatoire si vous construisez la piscine vous-même.

Exceptions

La loi de 2006 ne s’applique pas pour les piscines posées sur le sol ou pour les piscines gonflables.


Laissez votre avis