Analyse du Livret RM de La France Mutualiste

Dans un contexte de marché de l’assurance-vie s’orientant progressivement bien davantage vers la préparation à la retraite et à l’investissement en unités de compte, le Livret RM de La France Mutualiste constitue une réponse originale pour l’épargnant. En conformité avec l’image de « couteau suisse » de l’assurance-vie, le Livret RM peut être utilisé de différentes manières (non exclusives entre elles) par l’épargnant :

  • soit dans une approche de placement à moyen terme pour un adhérent cherchant un bon fonds en euros,
  • soit dans un objectif de constitution d’un supplément de retraite grâce à la sécurisation à la souscription du contrat de la table de mortalité qui sera appliquée, le cas échéant, lors du dénouement du contrat en rente viagère.

Le Livret RM n’est pas un plan d’épargne retraite populaire (PERP). Concrètement, cela signifie que l’épargnant :

  • peut disposer de son épargne à tout moment (sous la forme d’une avance, d’un rachat partiel ou d’un rachat total),
  • peut décider de transformer (ou pas) tout ou partie de son capital en rente viagère,
  • ne bénéficie pas de déduction fiscale particulière associée à ses versements.

En termes d’architecture, le Livret RM est un contrat d’assurance-vie multisupport constitué :

  • d’un fonds en euros,
  • d’une unité de compte à disposition de l’épargnant souhaitant dynamiser son épargne, OFI Leader ISR, investie au minimum à 60 % sur les marchés actions européens (indice de référence : Stoxx Europe 600 Dividendes Nets Réinvestis),
  • de trois options de gestion:
    • la limitation des moins-values, permettant d’arbitrer automatiquement sur le fonds en euros en cas de baisse de valeur de l’UC au-delà d’un certain seuil,
    • la sécurisation progressive de l’épargne, dont l’objectif est de réduire progressivement l’exposition en risque au fur et à mesure de l’échéance prévue du contrat,
    • la dynamisation des plus-values, consistant à investir sur l’UC du contrat la participation aux bénéfices annuelle du fonds en euros.

Le fonds en euros du Livret RM affiche un bon niveau de surperformance par rapport au marché, comme l’attestent les taux servis au cours de ces cinq dernières années (nets de frais de gestion et bruts de prélèvements sociaux) :

  • 2014: 2,92 % pour le Livret RM à comparer à 2,48 % (moyenne de marché établie par Good Value for Money),
  • 2013: 3,22 % à comparer à 2,75 %,
  • 2012: 3,36 % à comparer à 2,87 %,
  • 2011: 3,33 % à comparer à 2,98 %,
  • 2010: 3,81 % à comparer à 3,36 %.

Dans un contexte où les opérateurs du marché de l’assurance-vie ont de plus en plus tendance à pratiquer des politiques de « bonus » sur le taux servi à leurs clients sur leur fonds en euros en fonction du « poids » de leur contrat et du pourcentage d’unités de compte, le Livret RM sert le même taux à tous les adhérents, quelle que soit leur situation.

Principaux atouts du Livret RM

  • Rendement annuel moyen du fonds en euros supérieur de 0,50 % à celui du marché.
  • Poids de l’immobilier dans le fonds en euros de 14,7 % au 31 décembre 2014.
  • Possibilité de mettre en place des versements mensuels programmés dès 30 €.
  • Revalorisation de la rente servie, le cas échéant, selon le même taux que celui servi sur le fonds en euros du contrat.
  • Expérience de La France Mutualiste dans la gestion de produit d’épargne retraite sur le long terme.

Principaux inconvénients du Livret RM

  • Existence d’une seule unité de compte, OFI Leader ISR.
  • Limitation des versements possibles pour un assuré sur son contrat à 152 200 € (en raison de la garantie de table de mortalité offerte).
  • Limitation de la garantie de table de mortalité à un schéma de dénouement du capital sous la forme d’une rente viagère non réversible.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/retraite-individuelle-hors-perp-lgn0000024



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :

Laissez votre avis