Assurance-vie : Comprendre les modalités de versements

Pour alimenter un contrat d’assurance-vie, plusieurs modalités de versements sont proposées au souscripteur.

Les modalités de versements effectués sur un contrat d’assurance-vie dépendent de la nature du contrat souscrit.

Selon le type de contrat souscrit, il est possible de réaliser un versement unique, des versements périodiques ou des versements libres.

Les primes ou cotisations peuvent être réalisés de plusieurs façons.

Les différentes modalités de versements

– par chèque bancaire ;
– par chèque postal ;
– par virement ou prélèvement automatique sur un un compte de dépôt ;
– en espèces jusqu’à 3.000 euros par an et par contrat ;
– au-delà de 3.000 euros, les versements en espèces sont interdits ;
– cette limite de versement en espèces tient compte de toutes les cotisations versées dans l’année (faites par virements ou en espèces) ;

A noter :

– La plupart des sociétés d’assurances n’acceptent plus les versements en espèces.


Laissez votre avis