Assurance-vie : La gestion directe d’un contrat multisupports

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance-vie multisupports, vous avez la possibilité d’opter pour la gestion directe. Ainsi, vous répartissez librement votre épargne entre les différents supports proposés par l’assureur.

Fonctionnement

A chaque versement, vous choisissez les produits sur lesquels affecter vos primes :

– Fonds en euros ;
– OPCVM ;
– Parts de SCPI ;

La répartition réalisée initialement n’est pas figée une fois pour toute.

En cours de contrat, vous avez généralement la possibilité de modifier la composition de votre portefeuille.

Vous pouvez effectuer ce qu’on appelle des arbitrages, c’est à dire retirer l’épargne des supports initialement choisis et l’affecter à d’autres supports.

Exemple :

Transférer une partie des sommes investies à l’origine sur un OPCVM actions vers un OPCVM obligataire ou un fonds en euros.

Ces arbitrages entre supports ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Votre transfert d’épargne à l’intérieur du contrat entraine une plus-value et vous n’êtes pas taxé.

Bon à savoir :

Des frais d’arbitrage sont cependant prélevés par l’assureur et varient suivant les contrats :

– ils sont quelques fois forfaitaires : un montant est alors dû quel que soit le montant des sommes transférées ;

– le plus souvent, ils sont proportionnels aux montants transférés : ils tournent alors en moyenne autour de 0,5 à 1%.


Laissez votre avis