Comment fonctionnent les contrats d’assurance-vie à versements libres ?

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie, il existe plusieurs moyens de l’alimenter. Ainsi, le souscripteur peut opter pour des versements libres.

Fonctionnement

L’assuré est libre d’alimenter son contrat d’assurance-vie :

– à la date qu’il souhaite ;
– avec la somme qu’il souhaite.

Attention, suivant les contrats un versement minimum peut être demandé :

– pour le dépôt initial (environ une centaine d’euros en moyenne) ;
– pour les versements ultérieurs au dépôt initial (environ une cinquantaine d’euros en moyenne).

Avantages

Cette formule permet au souscripteur d’alimenter son contrat d’assurance-vie :

– par une prime unique ;
– par des versements irréguliers (tant en périodicité qu’en montant) ;
– par des versements programmés (par exemple 200 euros tous les trimestres).

Ces versements programmés ne sont pas obligatoires. Ils peuvent êtres modifiés ou interrompus à tout moment, sans frais, ni pénalité, contrairement à un contrat à primes périodiques.

Bon à savoir

Ces contrats sont les plus souples et les plus vendus du marché. Ils permettent une très grande souplesse avec la possibilité d’épargner à son rythme.


Laissez votre avis