Comment fonctionnent les primes périodiques dans un contrat d’assurance-vie ?

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie, il existe plusieurs moyens de l’alimenter. Ainsi, le souscripteur peut opter pour un versement sous forme de primes périodiques.

Fonctionnement

L’assuré doit alimenter son contrat d’assurance-vie à date fixe, selon :

– Une périodicité déterminée (Mensuelle / Trimestrielle / Semestrielles / Annuelle) ;
– une certaine durée (en général plus de 10 ans).

A titre d’exemple, vous vous engagez à verser tous les mois 50 euros sur votre contrat d’assurance–vie pendant 12 ans.

Non paiement des primes périodiques

Si l’assuré ne respecte pas le versement des primes prévu dans votre contrat, en règle générale des sanctions sont prévues :

– fermeture du contrat avec pénalité de sortie égale à 5% (en moyenne) de l’épargne investie ;
– poursuite du contrat avec une baisse du taux de rémunération initialement prévu.

Inconvénients

– ils figent dès la souscription et souvent pour de longues périodes le montant et la périodicité des versements ;

– les primes périodiques sont accompagnées de frais précomptés (prélèvement d’avance sur les premières primes versées de l’intégralité des frais prévus sur la durée du contrat) ;

Aujourd’hui, les contrats d’assurance-vie à primes périodique sont rares, compte tenu des inconvénients qu’ils présentent. Seuls quelques compagnies d’assurances continuent à proposer ce type de contrat.


Laissez votre avis