Décrypter le fonds en euros des contrats d’assurance-vie

Présents dans chaque formule des contrats d’assurance-vie, le fonds en euros est un support d’investissement qui symbolise un placement sécuritaire pour l’assuré.

De manière générale, le fonds en euros d’une compagnie d’assurance-vie correspond à un fonds géré par l’assureur pour le compte de ses assurés.

Support d’investissement

Tout aussi bien nommé “fonds garanti” ou “fonds sécurité”, le fonds en euros se révèle être le seul et unique support des contrats monosupport.

Ainsi, lors de la signature d’un contrat monosupport, la somme choisie par l’assuré, son épargne, est directement placée sur le fonds en euros.

Il est également possible de préférer un contrat multisupport dans lequel l’épargne sera placée sur un fonds en euros mais également sur plusieurs autres supports.

Quel avantage ?

Par définition, la nature même d’un investissement est son caractère inconstant, qui tend à fluctuer. Un investissement peut acquérir de la valeur comme totalement être perdu.

A la différence, l’investissement d’un fonds en euros est garanti. A échéance du contrat, l’assureur a obligation de rembourser au moins le montant des primes versées par l’assuré, nettes de frais.

De plus, les revenus versés chaque année sont définitivement acquis, la valeur de l’épargne ne peut donc jamais régresser. Le placement s’avère sans risque, et le capital  est définitivement protégé.

Investissement en obligations

Afin d’honorer ses engagements, l’assureur investit la plus grande partie de l’épargne qui lui est confiée en obligations d’État et de grandes entreprises. Étant perçus comme solides et peu enclins à faire faillite, l’investissement en obligations est sécurisé.

Rentabilité

La rentabilité d’un contrat en fonds euros est cependant assez modérée en raison de sa moindre prise de risque d’investissement. La sécurité est privilégiée à une potentielle quantité.


Laissez votre avis