Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance-vie est avant tout un placement qui permet d’épargner sur le long-terme. Si l’assuré venait à décéder, le capital constitué est remis à un bénéficiaire.

Fonctionnement

L’assurance-vie est un placement qui permet à l’assuré de se constituer et de faire fructifier un capital qu’il touchera à l’issu de son contrat.

Désigner un ou plusieurs bénéficiaires garantit à l’épargnant que son argent leur sera transmis en cas de décès. Si aucun bénéficiaire n’est désigné, l’argent est remis aux ayant-droits.

L’avantage fiscal de l’assurance-vie est fixé afin de favoriser l’épargne sur le long terme et de permettre à l’assuré de se constituer un capital pour ses vieux jours.

Fiscalité

– Les intérêts subissent des prélèvements sociaux à hauteur de 11% ;
– une seconde taxation s’applique sur ces mêmes gains, en fonction de l’ancienneté du contrat : 35% avant 4 ans, 15% entre 4 et 8 ans, et 7,5% dès 8 ans après abattement de 4.600 euros.

Les contrats

Il existe des contrats investis sur fonds en euros ou en unités de comptes (UC), monosupports ou multisupports en fonction du compromis entre risques et performances financières souhaités.

Le fonds en euros garantit le capital ainsi qu’une rémunération minimum, mais offre un moindre rendement.

Le fonds en UC (actions, obligations, etc.) est plus risqué mais qui peut offrir un meilleur rendement.

Pour un contrat monosupport, l’argent n’est investi que sur un fonds en euros alors que le multisupport répartit l’argent sur plusieurs supports dont un fonds en euros.

Faillite de l’assureur

Un fonds de garanti protège l’épargne de l’assuré à hauteur de 70.000 euros en cas de faillite de l’assureur.

Consultez nos fiches pratiques :
Comment souscrire un contrat d’assurance-vie ?
Que faire pour utiliser l’assurance-vie pour ma succession ?
– Qu’est-ce que l’assurance en cas de décès ?
– Qu’est-ce que l’assurance en cas de vie?


Laissez votre avis